Les bonnes lignes de trincot

Autres informations / 12.05.2009

Les bonnes lignes de trincot

CHANTILLY, Mardi 13 mai,

Partants

Comité restreint dans le Prix

de Guiche (Gr3) avec seulement cinq candidats annoncés. Le Prix de Guiche

revendique un palmarès de qualité où se côtoient des chevaux aux profils

variés. De Gold Away (Goldneyev) en1998, miler de premier plan, à Rouvres (Anabaa)

en 2002 qui s’imposait ensuite dans le Prix Jean Prat (Gr1), en passant par Val

Royal (Royal Academy) en 1999, futur gagnant d’une Breeders’ Cup Mile (Gr1), on

trouve vraiment de très bons lauréat. La restructuration du programme classique

autour du prix du Jockey-Club (Gr1) sur 2.100m en 2005, confère un nouveau rôle

au

Guiche, devenu clairement un

préparatoire de choix au Derby français. Pour preuve, il suffit de rappeler que

le lauréat 2007 est Lawman (Invincible Spirit), héros de la grande épreuve cantilienne

début juin.

On commencera la revue

d’effectif par Trincot qui semble posséder un vrai potentiel classique. Le fils

de Peintre Célèbre a fait quelque très bonnes performances à deux ans,

notamment quand il concluait deuxième, à une demilongueur de Thewayyouare

(Kingmambo), à Deauville et il semble qu’il a bien mûri pendant l’hiver. Ses

deux sorties de l’année, synonymes de deux victoires, présentent des lignes en

béton, surtout après le verdict de la Poule d’Essai des Poulains. Le 25 mars,

Trincot battait en effet Falco (Pivotal), nouveau maître des milers français.

Le 11 avril, il battait un lot moins impressionnant mais néanmoins homogène

dans une course B à Saint-Cloud. In Seclusion (Cozzene) a progressé entre 2 et

3ans. Il vient de dominer, pour sa rentrée, Royal God (Royal Academy) et Blue

Exit (Pulpit). Le premier a remporté depuis sa Listed à Toulouse. Sa victoire

sur le terrain lourd de Longchamp de début avril était nette et il est tout à

fait probable que le fils de Cozzene va encore progresser sur le terrain

dorénavant « standard ». In Chambers (Oasis Dream) a bien couru contre les bons

Hello Morning (Poliglote) et Prospect Wells (Sadler’s Wells) à 2ans et a gagné

sa B pour sa rentrée cette année. Il battait alors Raspoutine (Seeking The Gold)

et Wifi (Pivotal) dont les débuts victorieux (? JDG Rising Star ?)

avaient été enthousiasmants.

Putney Bridge (Mizzen Mast) a

battu Trincot à

Clairefontaine l’été dernier

et a terminé sa campagne de 2ans par une troisième place derrière Full of Gold

(Gold Away) dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr1). Il vient pourtant de

courir, par deux fois, de manière peu convaincante. Le changement de terrain

peut être un allié important pour lui. Mayweather (Nayef) a gagné sur une B sur

la PSF deauvillaise en mars. Sa tentative subséquente dans le Prix Noailles

(Gr2) n’a pas été concluante. Peut être a-t-il aussi été rebuté par le terrain

classé « très lourd » de cette épreuve. Finalement de nombreuses interrogations

persistent et au lendemain du Prix Greffulhe qui a semblé d’un très bon niveau

à SaintCloud, on attend un vrai éclair de classe du côté de Chantilly.