Maisons-laffitte fête le cheval et les “propriétaires d’un jour”

Autres informations / 14.05.2009

Maisons-laffitte fête le cheval et les “propriétaires d’un jour”

Pendant plusieurs jours, de

la fin avril au 9 mai, les habitants de Maisons-Laffitte et des cités du bord

de Seine ont découvert des urnes chez leur boulanger ainsi que dans le vaste

centre commercial de Montesson. Au total, dix-huit urnes leur auront permis de

déposer un bon de participation et de devenir prétendant à vivre une journée

d’exception, au plus près des courses, ce samedi 16 mai.

Il y a quelques jours, les

urnes ont délivré les noms des dix-huit lauréats – contactés par avance – qui

vont “endosser” l’habit d’un propriétaire de cheval de course. Car tel est le

concept du jeu. Samedi matin, les gagnants seront conviés à la visite du centre

d’entraînement sous la conduite d’un guide de choix, Anne-Sophie Pacault, résidente

de la cité du Cheval et cavalière bien connue, plusieurs fois Cravache d’Or

chez les dames. Les plaisirs devraient aller crescendo avec un déplacement en

calèche pour rejoindre l’hippodrome. Chacun des invités se verra alors associé

à un partant du handicap quinté, ce qui lui conférera un statut de propriétaire

d’un jour. C’est là l’originalité et le cœur de cette opération de

communication. Le midi, les propriétaires pourront

 

mieux faire connaissance avec

l’entourage de “leurs” chevaux respectifs lors d’un brunch auquel les

entraîneurs des partants du Quinté sont conviés. Le service hippique de la

ville a voulu pousser la fiction le plus loin possible en offrant à chacun des

propriétaires 10% des gains de son protégé. Le “propriétaire” du lauréat recevra

ainsi un chèque de 2.256€. Toute cette opération, financement compris, a trouvé

un véritable relais et engagement auprès des commerçants et artisans du centre

commercial Montesson, partenaire de l’opération.

 

Poneys, Grandes écoles,

kermesse, etc.

Mais l’opération

“propriétaire d’un jour” n’est pas la seule initiative de ce samedi 16 mai. Les

propriétaires (les vrais, ceuxlà) des chevaux de selle de la Cité du cheval

sont invités à participer à la fête : un défilé devant les tribunes leur est

ouvert après la course du Quinté. Si on ajoute la tenue de deux courses

réservées aux Grandes écoles – les courses Accaf –, des courses de poneys, une

kermesse pour les familles – et les autres –, les incitations sont nombreuses à

venir découvrir les courses. Autre initiative, pour donner encore plus

d’ampleur à cette journée : l’entrée sera libre.

Maisons-Laffitte a fait

depuis longtemps du cheval un axe de développement économique et social.

D’autres initiatives sont promises par le service hippique de la ville composé

de Joëlle Guillevic, Marie Leroy et Anne-Sophie Pacault. Affaire à suivre.