Mood music tient son premier groupe

Autres informations / 10.05.2009

Mood music tient son premier groupe

PRIX DE SAINT-GEORGES

Le Prix de Saint-Georges

(Gr3) voyait le retour sur le sol français du champion sprinter Marchand d’Or

(Marchand de Sable) après sa déconvenue hivernale de Dubaï. Le pensionnaire de

Jean-Louis Giral n’a pas réalisé la performance escomptée, se contentant de la

quatrième place. La victoire est revenue au germanique Mood Music (Kyllachy),

deuxième au passage du poteau mais qui a obtenu la victoire sur le tapis vert

après la rétrogradation du lauréat Inxile (Fayruz).

Une longue attente pour

Inxile

La sonnerie annonçant une

enquête à l’arrivée du Prix de Saint-Georges a jeté un froid dans le clan des

premiers vainqueurs. “Dandy” Nicholls avait tout de même le sourire et gardait

confiance. Ce Britannique qui possède le même physique que ses chevaux, livrait

rapidement de dernières indications à son fils, Adrian, avant que ce dernier ne

rejoigne le bureau des commissaires. Puis, the Sprint King

– voir son site internet http://www.davidnicholsracing.com – nous disait : « Inxile est resté au pré

pendant 24 semaines et vient seulement de reprendre l’entraînement ! J’imagine

ce qu’il pourra faire lorsqu’il sera à 100% ! Il est vraiment très très vite en

jambes. Je ne sais pas si l’enquête le rétrogradera, mais l’essentiel, c’est

que le cheval est fier d’avoir gagné. C’est très important pour son moral. » Finalement,

20 minutes plus tard, Inxile sera rétrogradé derrière Benbaun (Stravinsky) pour

l’avoir gêné dans sa progression durant le parcours. Le voilà donc troisième,

car Benbaun a perdu le premier accessit dans les derniers mètres au profit de

Mood Music

Mood Music fait mieux que

l’an dernier

Deuxième de cette même

épreuve la saison dernière, Mood Music a obtenu le même résultat sur la piste,

avant d’hériter du succès sur le tapis vert. Cheval très dur, Mood Music, muni

de ses traditionnelles œillères, a patienté en queue du mini peloton avant

produire son effort à partir de la mi-parcours. Finissant fort, le pensionnaire

de Mario Hofer s’est emparé d’une belle deuxième place, bonifiée en victoire

après décision des commissaires. Récent deuxième d’un Gr3 sur l’hippodrome de

Milan après une rentrée victorieuse sur le sable de Dortmund, Mood Music

décroche son premier succès à ce niveau de compétition après avoir remporté

plusieurs Listeds. Il apporte un second succès au niveau Gr3 à Maxime Guyon,

qui disait après la course : « C’était la deuxième fois que je le montais.

J’avais terminé deuxième avec lui d’une Listed à Deauville l’été dernier. C’est

un cheval qui est souvent pris de vitesse, mais qui sait finir ses courses. »

Marchand d’Or sans influx

Très attendu après son

expédition ratée à Dubaï, Marchand d’Or n’a été que l’ombre du grand sprinter

que l’on connaît. Auteur d’un départ correct, le gris de Freddy Head a patienté

comme à son habitude en retrait, mais lorsque que Davy Bonilla lui a demandé de

produire son effort, Marchand d’Or est resté là, terminant au quatrième rang, à

quatre longueurs du trio de tête. « Il est bien sorti de sa stalle, mais il

s’est rapidement retrouvé dans le rouge et puis il  n’avait 

plus de gaz… », a déclaré son jockey Davy Bonilla à sa descente de

cheval.

Vite sur jambes, Inxile et

Benbaun mènent à allure sélective, précédant Tayseer et Contest. Mood Music et

Marchand d’Or patientent tandis que Chausson Doré est prise de vitesse en

dernière position. Inxile prend le meilleur à mi-ligne d’arrivée, non sans

gêner Benbaun. Tayseer ne peut accélérer en troisième position alors que Mood

Music produit un bon effort. Marchand d’Or se trouve encore en retrait.

Courageux, Inxile parvient à garder l’avantage jusqu’au bout, résistant sûrement

à la bonne fin de course de Mood Music. Après enquête, Inxile sera rétrogradé à

la troisième place pour avoir gêné Benbaun dans sa progression. Mood Music

hérite donc de la victoire. Toujours sur la ligne de tête, Benbaun récupère le

premier accessit sur le tapis vert. Marchand d’Or termine quatrième au prix

d’une fin de course correcte, mais sans jamais avoir fait illusion pour la

victoire.