Nuit rochelaise remet son titre en jeu

Autres informations / 20.05.2009

Nuit rochelaise remet son titre en jeu

Prix Anjou-Loire Challenge

Cross le plus long de France

– et du monde –, l’Anjou-Loire Challenge est aussi le mieux doté de l’hexagone.

En 2008, Nuit Rochelaise (Dress Parade) devenait la première jument à inscrire

son nom à son jeune palmarès [lire palmarès]. Et à l’instar des autres lauréats

de l’épreuve, la représentante de l’Ecurie des Dunes n’était pas une véritable

spécialiste du parcours si particulier du Lion d’Angers. Seulement vue une fois

– victorieusement – sur le steeple lionnais, à 4ans, la jument est donc

invaincue sur les parcours “sautants” des bords de l’Oudon – elle compte aussi

une sortie en plat sanctionnée par une quatrième place. Troisième le 28 avril à

Lyon-Parilly, Nuit Rochelaise n’a pas gagné depuis sa victoire dans

l’Anjou-Loire Challenge, ce qui la place dans un scénario semblable à l’an

dernier, alors qu’elle n’avait pas triomphé dans les douze mois précédents.

Elle retrouvera trois adversaires déjà en piste dans la dernière édition. Il y

a Chriseti (April Night) qui a suivi la même préparation qu’il y a un an avec

une sortie dans le Prix H. Bourgeonneau. Lauréat de cette “préparatoire” l’an

dernier, il n’a pu mieux faire que deuxième cette année, précédé par Ni Plus Ni

Moins (Kadalko). Cette dernière découvrait le parcours du Lion et a donc

parfaitement réussi sa reconnaissance. Chriseti n’avait pu se classer dans

l’Anjou-Loire. Les deux autres concurrents qui reviennent sur les 7.300m sont

Ohé Lancelot (Baby Turk) et Korigan de Sourdon (Bright Dick), respectivement

cinquième et septième dans la précédente édition.

La première arrive avec

beaucoup de fraîcheur : elle n’a pas été revue depuis le meeting de Pau,

concluant sur une septième place. Korigan de Sourdon vient d’effectuer une

rentrée au Lion (7e). Il

s’agissait en l’occurrence de sa hui-

tième sortie dans la cuvette

de l’Isle-Briand. Sa préparation présente la notable différence de cette course

de rentrée, car l’an dernier, il était venu directement sur les 7.300m, sans

doute à cours de condition. Dans la foulée, il avait remporté deux cross un peu

moins bien composés.

Deux valeurs montantes de

7ans ne seront pas à négliger.

Orgueil d’Anjou (Epervier

Bleu) a découvert récemment l’Isle-Briand. En deux sorties, il y est resté

invaincu. Certes, il monte de catégorie et découvrira pour la première fois une

distance supérieure à… 4.600m, mais sa forme est certaine. Que Locura (Take

Risks) évolue à un niveau moindre mais compte deux accessits pour ses deux

sorties de l’année.

Mossburn (Video Rock) possède

un palmarès supérieur aux autres protagonistes sur le steeple. Troisième dans

sa jeunesse du Prix Fleuret (Gr3), il vient de remporter, dans cette

discipline, un nouveau succès à Nantes pour sa rentrée. Le “hic” à son sujet

est son aptitude mitigée au cross. Il n’a jamais gagné dans la spécialité et

n’y compte qu’une troisième place comme meilleur résultat. Mais à y regarder de

plus près, il faut préciser qu’il s’agissait d’un des plus importants tournois

du Lion d’Angers, en août 2007. Et Mossburn y précédait notamment Chriseti.

Philippe Peltier a choisi

Nadou (Video Rock) pour représenter son effectif. Spécialisée sur les longs

parcours depuis un an, cette 8ans vient de se classer troisième derrière Ni

Plus Ni Moins et Chriseti, à quatre longueurs de ce duo. Elle réunit plusieurs

similitudes avec Imposant : son entraîneur, son père (Video Rock) et sa famille

d’élevage : la grande famille Vagne.

 

 

Prix Anjou-Loire Challenge

Un palmarès sans véritables spécialistes

En quatre années d’existence,

l’Anjou-Loire Challenge a déjà connu un double lauréat en Imposant (Video

Rock).

Le point commun aux trois

lauréats est leur appartenance à la “famille” des APQS. Mais le point le plus

étonnant du palmarès est l’absence de véritables spécialistes du site de

l’Isle-Briand. Le Krakatoa

(Murmure) n’avait foulé qu’une fois la piste auparavant, lors d’une épreuve

“préparatoire”quelques semaines avant le grand jour. Quant à Imposant,

il n’avait été vu qu’une fois

à 5ans en steeple, avec une troisième place à la clé.