Paroles d’acheteurs

Autres informations / 10.05.2009

Paroles d’acheteurs

#8 M  High Yield & River sans Retour (Vacarme)

Acheté 40.000€

Pour Yannick Fouin, ce

poulain avait beaucoup d’attrait.

« D’abord, il est “FR”. C’est

important pour moi. Mieux vaut mettre 40.000€ dans un “FR” que 30.000 dans un

étranger, à qualité équivalente évidemment… Le poulain était bien dans son

galop ce matin et il a un physique de cheval précoce. C’est une famille que je

connais bien [famille de Stormy River et Fantastic Filly, ndlr]. » Aux côtés de

l’entraîneur, Camille Garnier, un propriétaire polyvalent, nous parle de

Sendalan (Sendawar), acheté à cette vente.

 

#10 M Vettori & Rose des

Charmes (Cozzene)

Acheté 55.000€

Jérémy Para effectue cet

achat pour un investisseur belge anonyme qui cherche à développer une activité

course sous le nom d’America’s Racing. « Ce numéro a un beau papier et un

modèle attractif. Il a développé ce matin une belle action, même s’il me semble

un peu tardif. Il va rejoindre les boxes de Fabrice Vermeulen en Belgique. » Un

des sous-enchérisseurs a été Jean-Claude Rouget.

 

#27 M  Invincible Spirit & Suave Star (Suave

Dancer)

Acheté 75.000€

Nicolas de Watrigant a obtenu

ce fils d’Invincible Spirit pour le compte de Nasser Al Attiyah, un proche

parent de la famille régnante au Qatar, la famille Al Thani. « Le poulain

restera en France à 2ans, chez mon frère Damien, et devrait rejoindre ensuite

le Qatar pour courir sur place. C’est un beau poulain dont le scope est très

bon. Son acheteur est un jeune investisseur de 25ans. Il vient aux pursang

anglais après avoir commencé par les arabes purs. Il possède actuellement Akim

de Ducor (Akbar), invaincu en sept sorties. Nous cherchons actuellement de bons

papiers, y compris pour l’élevage. » Dans le cadre de cette politique

d’élevage, Nicolas de Watrigant obtiendra plus tard le #140, une fille d’Indian

Ridge. Le courtier de Mandore International Agency joue un rôle de conseil

auprès de plusieurs investisseurs du Moyen-Orient (Abu Dhabi, Qatar) et de

Lybie.

 

 

 

#31 F

Highest Honor & Texarika (Chimes

Band)

Achetée 40.000€

Henri-Alex Pantall se fait adjuger en compagnie de Richard

Frisby cette fille d’Highest Honor. L’entraîneur

a agi pour le compte d’un propriétaire anglais,

Guy Heald. « Elle est plaisante

et elle va rejoindre l’effectif de Monsieur Heald chez moi [actuellement six chevaux déclarés à l’entraînement, ndlr]. De lui, j’ai un bon poulain de 2ans de Sadler’s Wells et d’autres grandes origines avec

des Giant’s Causeway ou Montjeu. M. Heald investit de plus en plus

en France où il a douze poulinières à l’élevage à

Fresnay-le-Buffard. »

 

#48 F

Anabaa & Armilina (Linamix)

Achetée 70.000€

Gérard Larrieu (Chantilly Bloodstock Agency) s’est laissé séduire par le #48, une fille

d’Anabaa. « Elle est achetée pour le

compte de Louis Duquesne, un jeune propriétaire

qui possède très peu de chevaux. Il possède

actuellement dans son effectif Antinéa (Royal Applause), placée de maiden. La pouliche est remarquablement

née, par Anabaa et une mère par

Linamix, un père de mère hors du commun. Elle a bien “breezé” ce matin. Elle ne me

semble pas particulièrement précoce

et ce devrait plutôt être une pouliche de fin d’année. Elle va rejoindre

les boxes de Pascal Bary. » Quelques minutes après l’enchère, Gilles

Forien s’approche de Gérard Larrieu.

L’underbidder vient féliciter son vainqueur…

 

#51 M Gone

West & Balletomaine (Sadler’s Wells)

Acheté 100.000€

Marc-Antoine Berghgracht a été jusqu’à 100.000€

pour ce fils de Gone West. « Son papier et son breeze

justifient ce prix. Un de ses deux

propriétaires, Anthony Forde, connaît

une forme exceptionnelle en Espagne où il vient de remporter les deux poules. »

 

#78 M Azamour & El Rabab (Roberto)

Acheté 160.000€

Si Michel Zérolo a signé le bon pour Martin

Schwartz, un associé a sa place dans cet achat et c’est Marc de Chambure qui le représentait. Michel Zérolo a expliqué

cette acquisition. « Il a réalisé peut-être le meilleur canter de ce matin et je le trouve assez précoce. Je ne serais pas surpris qu’il coure rapidement. C’est

un fils d’Azamour sur lequel tous les

bruits sont bons. »

 

#81 M Mr Greeley

& Expose (Quiet American)

Acheté 80.000€

Patrick Barbe a agi pour le compte de Stefan

Friborg. Pour 80.000€, il a obtenu ce

fils de Mr Greeley. « C’est un poulain important. J’ai trouvé qu’il avait

bien “jeté ses jambes” ce matin. Il

devrait courir à 2ans. Ses origines sont américaines

mais elles ont déjà fait leurs preuves en Europe les produits de Mr

Greeley se sont illustrés. Ce poulain va chez Pascal Bary. Je trouve son prix correct. Il avait fait yearling 35.000$ à Keeneland. »

 

#146  F Sadler’s Wells &

Pink Palace (Selkirk)

Achetée 75.000€

Alain Décrion a agi pour le compte

d’une association autour du Haras du Cadran. « Elle était

passée en octobre où elle n’avait fait que 32.000€.

Elle était alors petite. Elle s’est

beaucoup développée depuis. Globalement, je trouve que les chevaux sont bien présentés. Ils sont travaillés mais n’ont pas, pour autant, fondu. Il y a encore deux types de préparateurs, les Irlandais et les

Français, mais les choses évoluent

très bien. »

 

 

 

 

 

CHOIX D’HERVE MORIN

#3        F

Dubai Destination &

Queveda (Mark of Esteem)

Achetée 25.000€

Cette pouliche issue de la

famille maternelle de Play Act (Hernando) a été obtenue à 25.000€ par le

nouveau cour-

tier Thierry Delègue (Yes

Your Equine Solution) [lire par ailleurs] pour le compte d’un des propriétaires

les plus heureux de ces dernières années, Hervé Morin. A la veille de la

deuxième place de Tamazirte (Danehill Dancer) dans la Poule d’Essai des

Pouliches (Gr1), le ministre de la Défense continue donc à étoffer son effectif

avec la finalité clairement affichée de se constituer un cheptel d’élevage.

Arrivé une heure avant le lancement de la vente, ce propriétaire

perfectionniste est allé visiter ses numéros cochés au catalogue. « J’ai été

voir plusieurs lots. Cette pouliche m’a particulièrement plu, elle possède une

tête vraiment magnifique. J’aime bien son père, Dubai Destination, un fils de

Kingmambo. Elle va intégrer les effectifs de Jean-Claude Rouget. Celui-ci était

bien sûr au courant et m’avait donné son quitus… » L’effectif d’élevage d’Hervé

Morin – Vallée de Martigny – est actuellement riche de huit poulinières. Ce

jeune éleveur nous a détaillé quelques-uns de ses fondamentaux pour acheter. «

J’aime bien des produits de jeunes juments. Literato (Kendor) était un premier

produit. Tamazirte était un deuxième produit. C’est le cas de la pouliche que  j’ai 

achetée  aujourd’hui.  Sur 

le  plan  financier, 

je  reste  dans 

le  raisonnable  et 

ne  veux  pas 

aller  au-delà  de 30.000€. Mon achat me comble donc. »