Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Saubouas : une sélection récompensée

Autres informations / 10.05.2009

Saubouas : une sélection récompensée

Du côté des vendeurs

Leader des vendeurs, le haras

du Saubouas a réalisé un score de 16 ventes pour 18 lots présentés. Son chiffre

d’affaires s’est établi à 937.000€ pour un prix moyen de 58.563€. Il y a là

matière à satisfaction pour Paul Basquin, l’animateur du haras gersois.

« J’ai trouvé cette vente

extrêmement dynamique avec un nombre d’acheteurs différent élevé. Il est

incontestable que la qualité du catalogue n’a fait qu’augmenter ces dernières

années, tant du point de vue des modèles que des pedigrees. Jamais l’offre

n’avait été aussi bonne. Pour ma part, après une première sélection de 45 lots,

je n’avais retenu que 18 lots. Je suis vraiment heureux d’autant plus que tous

les numéros que nous aimions particulièrement ont été bien vendus et ont

rejoint de grandes maisons. Le

#64, un fils de Mizzen Mast,

a ainsi été acheté par Jean-Claude Rouget. Une très belle pouliche par Elusive

City (#79) a été acquise par André Fabre. Les chevaux dans lesquels j’étais

partie prenante avaient été achetés pour cette vente dans le cadre d’une

opération de pinhooking. La qualité a payé car les yearlings achetés 40/50.000€

se sont vendus très correctement. Les bons résultats de cette vacation me

confortent dans ce choix et je vais essayer de maintenir une qualité

significative dans mes prochains achats de yearlings pour reconduire une offre

sélective à la prochaine breeze up. »

 

Le calendrier

Le recul de la vente dans le

calendrier trouve un écho favorable chez le vendeur : « J’étais très favorable

au décalage.

 

C’est une bonne chose car il

laisse plus le temps de travailler convenablement et progressivement des

chevaux qui ne sont encore que des “bébés”. Ce délai supplémentaire permet

aussi

de gérer au mieux des

périodes de breaks significatives. Car il ne faut pas oublier qu’il y a très

peu de chevaux ultra-précoces aptes à débuter en mai de leurs 2ans. »

 

Une spécialisation accrue

Leader français dans la

pratique du pinhooking, Paul Basquin souligne les évolutions constatées dans

les dernières vacations. « Auparavant, les chevaux présentés représentaient

souvent des chevaux dont on savait pas trop quoi faire. Ils pouvaient être

présentés par des entraîneurs après avoir été non convaincants. Ce n’est plus

le cas aujourd’hui. Mes chevaux ne sont jamais passés sur le gazon avant la

vente. Ce positionnement est très clair et maintenant connu de tous. Mes

remerciements vont bien sûr à tous les acheteurs qui nous ont fait confiance et

ont participé au soutien du Saubouas. »

 

Un rachat assumé

Sur les deux rachats, un a

déjà trouvé une suite favorable.

« J’ai racheté le #75, une

jolie pouliche d’Elusive Quality, que j’aimais beaucoup (pour 150.000€, ndlr).

Je la garde et je vais l’exploiter directement. Elle va rejoindre l’effectif de

Jean-Claude Rouget. »

À CE JOUR, UN SEUL BREEZE UP

BONUS EST TOMBÉ

Cette année, Arqana, Goffs,

DBSs, Tattersalls et Goresbridge Sales ont mis en place le Breeze Up Bonus pour

les 2ans venus des ventes montées. Il s’agit d’une prime de 10.000£ allouée aux

40 premiers gagnants d’une course de sélection pour 2ans (maiden, course à

conditions, Listed ou Groupe) et d’une prime de 5.000£ allouée aux 20 premiers

gagnants d’une course “à réclamer” pour 2ans. Pour l’instant, seule Lady Lube

Rye (Catcher in the Rye), gagnante le 30 avril à Kempton, a décroché un bonus à

10.000£. Il reste donc encore 59 chèques à partager.