Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un grand flou de championnes

Autres informations / 31.05.2009

Un grand flou de championnes

Prix de Sandringham (Gr2)

Le Prix de Sandringham (Gr2)

sacre chaque année une très bonne pouliche, voire pour certaines éditions une

véritable championne. Banks Hill (Danehill), Maiden Tower (Groom Dancer),

Gorella (Grape Tree Road) ou encore Impressionnante (Danehill) sont des noms

bien connus qui ornent le palmarès de ce Gr2. Cette année, le lot s’an- nonce

de très bonne facture encore, même si on a du mal à dégager une grande

favorite. L’épreuve est ouverte, mais de très haut niveau.

 

Les Wertheimer attaquent par

deux

Lauréate en 2006 avec

Impressionnante, la casaque Wertheimer et Frère présente deux atouts pour

inscrire son nom une nouvelle fois au palmarès. Olivier Peslier, le premier

jockey de la maison, a préféré Célébra (Peintre Célèbre), qui vient de se

classer deuxième du Prix Vanteaux (Gr3). Elle courait magnifiquement, étant

seule- ment battue par son manque d’expérience. En effet, elle n’avait ni

vraiment pu, ni vraiment voulu s’engager entre la corde et Dénomination (Smart

Strike), qui allait  s’imposer. Cette

course lui aura apporté une expérience nouvelle et elle s’annonce dorénavant

redoutable. L’autre représentante de la casaque bleue est Only Green (Green

Dancer), qui vient de s’imposer sur le toboggan de Longchamp dans le Prix du

Pont-Neuf (L, 1.400m). L’inconnue la concernant reste la distance, car elle

possède des origines de “flyer”. Néanmoins, son entourage nous a toujours expliqué

qu’elle était mieux sur des parcours avec tournant. Il y’en aura un ici, ce qui

l’aidera dans sa tâche.

 

Un Groupe qui manque au

tableau de chasse de Jean-Claude Rouget

Absent au palmarès de ce Prix

de Sandringham, Jean- Claude Rouget aura deux partantes pour combler cette

lacune. Christophe Lemaire sera associé à Homebound (Dixie Union), considérée

comme la “note” du Prix de la

Grotte (Gr3 – 4e). C’était

alors sa rentrée et elle devrait se montrer plus incisive ici, d’autant qu’elle

aura du bon terrain, un vrai atout pour elle. Quant à Ciel Rouge (Red Ransom),

elle paraît avoir une marge de progression plus réduite. Toutefois, elle vient

de bien se comporter dans une Listed à Toulouse, et cela face aux mâles.

 

Reggane, petit bolide pressé

Une seule sortie pour une

seule victoire. C’est ce qu’affiche Reggane (Red Ransom) à son palmarès. Cela

peut paraître bien maigre, mais la manière était là, le 5 mai, dans le Prix des

Grès (F). Reggane avait alors montré un changement de vitesse sortant de

l’ordinaire après avoir, aux dires de son entraîneur, Alain de Royer Dupré,

travaillé avec des chevaux de Groupes plus âgés qu’elle le matin. L’entraîneur

est habituellement prudent et passe rarement d’une “F” à un Groupe sans raison.

L’an dernier, c’est ce qu’il avait fait avec brio avec Sub Rose (Galileo),

lauréate du Prix de la Celle Saint- Cloud (F) puis du Prix de Royaumont (Gr3)

dans la foulée…

 

Ahmed Atjebi en exhibition

L’attraction de l’épreuve

sera la présence d’Ahmed Atjebi, qui se mettra en selle sur First City

(Diktat). Ce jockey s’est pleinement révélé à Dubaï, y remportant deux Gr1, lui

qui avait commencé sa carrière dans les courses de chameaux avant d’être

“repéré” par cheik Mohamed. Toutefois, la chance théorique de First City ne

saute pas aux yeux. Cette Anglaise a été nettement battue par Fantasia

(Sadler’s Wells), dans les Nell Gwynn Stakes (Gr3) et cette dernière a échoué

dans le Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

 

 

Entre Deux Eaux et Stefer,

les lignes à 2ans

Très bonnes à l’âge de 2ans,

Entre Deux Eaux (Ange Gabriel) et Stefer (Johannesburg) apparaissent comme

marquer le pas à l’âge de 3ans. La première s’est néanmoins  classée 

2e  du  Prix 

Imprudence  (Gr3),   derrière Elusive Wave (Elusive City), future

lauréate de la Poule d’Essai (Gr1), épreuve dans laquelle Entre Deux Eaux  terminait 6e. Quand à Stefer, lauréate du

Prix Miesque  (Gr3) et connue pour être

très “bouillante” l’an dernier, elle est apparu assez molle dans le Prix

Imprudence, se classant seulement 6e sur 7. Si elle retrouve son feu, elle

peut   se remontrer sous son meilleur

visage.