Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un passeport pour grimper les échelons

Autres informations / 28.05.2009

Un passeport pour grimper les échelons

Prix Verso II (B)

Le Prix Verso II (B) sur

2.100m a réuni sept poulains dont les valeurs s’esquissent peu à peu et qui

progressent, sauf bien sûr l’inédit et tardif Steuben (Monsun), présenté par

André Fabre. Des poulains qui, avec un bon résultat, pourraient être revus à un

haut niveau.

 

Deux poulains prometteurs

Entraîné par Alain de Royer Dupré, Berouni (Peintre Célèbre) vient de perdre

son statut de maiden à Longchamp dans un style prometteur, tout en montrant

qu’il avait encore besoin d’apprendre. Fils de Bernimixa (Linamix), lauréate du

Prix de Pomone (Gr2), il est issu, comme Beheshtam (Peintre Célèbre), vainqueur

hier du Prix de l’Avre (L), d’un croisement “tenue sur tenue”. Et comme bon

nombre de produits de Peintre Célèbre (Nureyev), il progresse de course en course.

Il est engagé dans tous les derbies français et irlandais, ainsi que dans

“l’Arc”. Parlement (Kalanisi) vient lui

aussi de remporter sa

première course. Un succès facile, sans opposition, qui aura été une bonne

leçon. Neveu de Policy Maker (Sadler’s Wells), quadruple lauréat de Gr2, et de

Pushkin (Caerleon), deuxième du Prix du Cadran (Gr1), Parlement est tardif

comme les membres de sa famille maternelle. Il a donc encore des choses à nous

montrer. Lui n’est engagé “que” dans le “Jockey Club” et le Grand Prix de Paris

(Gr1).

 

Des lignes flatteuses

Massicotier (Verglas) et

Cashelgar (Anabaa) ont pris des références sur des chevaux de grande valeur.

Massicotier, entraîné par l’un des hommes du printemps, Yves de Nicolay, s’est

classé deuxième du Prix Youth (B) derrière On Est Bien (Enrique), lauréat

depuis du Prix La Force (Gr3). Second représentant d’Alain de Royer Dupré,

Cashelgar fera sa rentrée. Il n’a plus été revu depuis sa deuxième place du 22

octobre, derrière Feels all Right (Danehill Dancer) qui s’annonce comme le

favori du Prix du Jockey Club (Gr1).

 

Ils cherchent leur course

Le protégé de Thierry Doumen,

Makt (Chichicastenango), a fait illusion pour la victoire lors de ses deux

dernières sorties, finissant bon deuxième. Il n’a cependant couru qu’une seule

fois corde à gauche, mais, incontestablement, il mérite sa victoire. Frère

utérin de Spirit One (Anabaa Blue), Spirit of the King (Kingsalsa) n’a encore

jamais gagné. Il est pourtant passé proche du succès à deux reprises. Assez

généreux sur la main de ses jockeys, il sera monté pour la première fois par

Olivier Peslier, ce qui peut faire la différence.