Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un saint-alary pour lever les doutes

Autres informations / 17.05.2009

Un saint-alary pour lever les doutes

Autant reconnaître tout de

suite que le Prix Saint-Alary (Gr1) n’a pas attiré les plus grandes pointures

de la génération des pouliches de 3ans. Célimène (Dr Fong) et Dénomination

(Smart Strike) vont sur le “Diane” direct. Quant à la JDG Rising Star Russiana

(Red Ransom), sa rentrée synonyme de défaite a fait l’effet d’une douche froide

et nécessite de repenser sereinement le programme de la pouliche. L’édition

2009 du Prix Saint-Alary (Gr1) se trouve, du coup, habité par les doutes. Les

doutes concernent en particulier l’invaincue et impressionnante Stacelita

(Monsun). Lauréate en toute décontraction du Prix Rose de Mai (L) en mars, elle

devra lever les incertitudes concernant une entreprise dans des condi tions

différentes : exit le terrain collant de mars, exit l’avantage d’une condition

avancée. La représentante de Jean-Claude Rouget, maître actuel des 3ans

(Elusive City, Tamazirte,

Le Havre, etc.), n’a pas été

revue depuis deux mois et d’attaque ici à une toute autre opposition.

 

 

La tenante de Groupe

Mieux vaut se tourner vers

les valeurs sûres du peloton. Et, le recours à la logique nous impose de

s’arrêter vers celle qui a déjà gagné au niveau Groupe.

Elle est seule dans ce cas.

Il s’agit d’Article Rare (El Prado). Lauréate du Prix des Réservoirs (Gr3) à

2ans, elle a effectué une rentrée qui a laissé un goût amer. Seulement sixième

du Prix de la Grotte (Gr3), elle a mon tré en l’occasion qu’elle avait besoin

de courir. L’allongement de la distance doit aussi être vu comme un allié pour

cette proche parente d’Asti (Sadler’s Wells), deuxième du Saint-Alary 2004.

 

 

La ligne du Pénélope

C’est l’arrivée du Prix

Pénélope (Gr3) qui apparaît comme prépondérante dans l’analyse des voies

amenant au Saint-Alary. Derrière Célimène, absente ce dimanche, Plumania et

Villa Molitor (Muhtathir) obtenaient les premiers accessits. Sur la foi de la position

de leader actuelle accordée à la lauréate, ses deux dauphines trouvent des

arguments logiques et frappants pour s’imposer dans le pre mier Gr1 sur la

distance intermédiaire pour les pou liches de 3ans.

 

 

 

 

Les titres obtenus à 2ans

Deux autres pouliches ont

fait montre de qualité à 2ans. La ? JDG Rising Star ? Plumania (Anabaa) a bien

gagné son maiden à 2ans avant de prendre la quatrième place du Prix Marcel

Boussac (Gr1). Pour sa rentrée dans le Prix Pénélope (Gr3), elle a fait un peu

galoper Célimène. Sur la piste de Longchamp qu’elle apprécie, elle va trouver

une distance intermédiaire qui devrait lui convenir à merveille. Deuxième du

Prix du C a l v a d o s (photo), à une demi-longueur d ’ E l u s i v e Wave (Elusive

City), Ana Americana

(American Post, ? JDG Rising Star ?) présente la carte de visite

la plus fournie en matière de sorties dans les Groupes avec quatre tentatives.

 

 

1 VILLA MOLITOR (2) T. Jarnet

Muhtathir & Sizal

(Sicyos)

St-Cl., oct’07, 12.000€,

vendue par le Haras de Maulepaire à Jacques Bérès

Pr. : Jacques Bérès El. :

Ecurie Maulepaire

Entr. : François Rohaut

Carrière : 6 courses, 3

victoires, 2 places, 118.190€ Dernière course : 3e le 13 avril (Prix Pénélope,

Gr3)

Après un début de carrière

dans le sud ouest, Villa Molitor a progressé durant l’hiver remportant trois

victoires dont le Prix Policeman (L). Généralement, la pensionnaire de François

Rohaut galope aux avant-postes et se défend avec ténacité jusqu’au poteau.

Troisième du Prix Pénélope (Gr3), elle a ainsi gagné son ticket pour ce Prix

Saint-Alary (Gr1). Pour elle, le problème reste la corde à droite de Longchamp

car elle passe pour être plus à son aise à main gauche. De plus, il ne faudra

pas que le terrain soit trop souple. Mais cette pouliche ne déçoit jamais et si

elle ne se ressent pas de son début de printemps, elle a les moyens de

conserver une place et même mieux en profitant du fait que la course est

ouverte.

 

 

 

 

2 EXCELLENT GIRL (7) C.

Soumillon

Exceed and Excel & Dame

Blanche (Be My Guest)

Pr. : Arno Curty

El. : Brick Kiln Stud Entr. :

Yves de Nicolay

Carrière : 11 courses, 1

victoire, 8 places, 33.000€ Dernière course : 3e le 1 mai (Prix Cléopâtre, Gr3)

Excellent Girl a commencé sa

carrière en Irlande chez Kevin Prendergast, pour lequel elle a disputé huit

courses à 2ans sans pouvoir triompher, tout en courant honorablement. Dès son

arrivée chez Yves de Nicolay, elle s’est imposée dans le Prix Gazala (B). Elle

a ensuite un peu déçu en ne ter minant que cinquième du Prix Pénélope (Gr3)

puis troisième du Prix Cléopâtre (Gr3), après à sa rétrogradation de la

deuxième place. Elle avait, en

effet, penché gênant

légèrement Board Meeting (Anabaa). Sans ses errements, elle aurait pu prétendre

à la victoire. Depuis, elle a troqué les couleurs de l’Ecurie Skymarc Farm pour

celles d’Arno Curty, le propriétaire de Soneva (Cherokee Run).

 

3 ANA AMERICANA (6) G. Mossé

American Post & Ana Marie

(Anabaa)

Pr. : Scea Ecurie Bader El. :

Scea Ecurie Bader Entr. : P Demercastel

Carrière : 7 courses, 2

victoires, 4 places, 115.450€ Dernière course : 5e le 26 avril (Prix Vanteaux,

Gr3)

? JDG Rising Star ?

Deuxième produit de la très

bonne Ana        Marie (Anabaa), troi sième

du Prix de Diane (Gr1) et lau réate du Prix d’Harcourt (Gr2), Ana Americana a

entamé sa carrière de la plus belle

des manières, par deux succès

dans un style convaincant. Elle a ensuite obtenu deux places de Gr3 avant son

échec dans le Prix Marcel Boussac (Gr1). Elle vient de décevoir dans le Prix

Vanteaux (Gr3), mais a les moyens de confir mer son talent sur une distance de

2.000m qui devrait la servir.

 

4 STACELITA (3) C.P. Lemaire

Monsun & Soignee (Dashing

Blade)

Pr. : Ecurie Monastic El. :

J.-P. Dubois

Entr. : Yves de Nicolay

Carrière : 3 courses, 3

victoires, 68.425€

Dernière course : 1re le 14

mars (Prix Rose de Mai, L)

En trois c o u r s e s ,

Stacelita n’a jamais connu la défaite. Après deux succès en province, la

pensionnaire de Jean-Claude Rouget a fait tilt d’emblée au niveau Listed

et ce de bout en bout, dans

le Prix Rose de Mai. Fille de Soignee (Dashing Blade), deuxième du Prix des

Réservoirs (Gr3), Stacelita est une nièce de Soudaine (Monsun), troisième de Gr3,

et de Simoun (Monsun), double vainqueur de Gr2. Le principal point

d’interrogation au sujet de sa candidature réside dans le fait qu’elle a été

touchée pour la grippe et qu’elle aura peut être besoin de cette course pour

retrouver son rythme. On notera qu’elle a dominé Tassara (Sendawar) avec une

grande marge lors de sa dernière course. Une Tassara qui a conclu troisième du

Prix Vanteaux devant Ana Americana. Voilà qui lui offre une chance théorique

prépondérante.

 

 

 

1 ARTICLE RARE (1)         A. Crastus

El Prado & Action

Française (Nureyev)

Pr. : Ecurie Wildenstein

El. : Dayton Investments Ltd

Entr. : Elie Lellouche

Carrière : 5 courses, 2 victoires,

2 places, 81.000€ Dernière course : 6e le 12 avril (Prix de la Grotte, Gr3)

 

Séduisante lauréate du Prix

de Pontpoint (B) pour ses premiers pas, Article Rare a pris deux places de Gr3

avant de gagner le Prix des Réservoirs (Gr3) assez sûrement. Elle n’était pas

encore à son top niveau

lors de sa rentrée terminant

sixième du Prix de la Grotte (Gr3) sans avoir montré de quoi elle est capable.

Fille d’Action Française, gagnante de Gr3 sur le mile, Article Rare est

également la sœur d’Astorg (Lear Fan), lauréate de Listed et mère d’Asti

(Sadler’s Wells) deuxième du « Saint-Alary » en 2004. C’est aussi la sœur d’Art

Moderne (Woodman), trois fois placé de Groupe, d’Airline (Woodman) gagnante de

Listed et Android (Riverman), lauréate de Gr3 et trois fois placé de Groupe.

C’est donc une des plus brillantes familles Wildenstein que représen tera

Article Rare dans le Gr1 de dimanche.

 

 

 

6 JUST PEGASUS (5)          S. Pasquier

Fusaichi Pegasus & Just

Too Too (In Excess)

Pr. : L. Stromboli Farm

El. : Aleyrion Bloodstock Ltd

Entr. : Stéphane Wattel

Carrière : 2 courses, 2

places, 7.800€

Dernière course : 4e le 2

avril (Course B, Longchamp)

Les débuts de Just Pegasus

sont en or massif. Pour sa seule sortie à 2ans, elle a été battue d’une tête

par Célimène (Dr Fong), une

prétendante au Prix de Diane

(Gr1), invaincue et lauréate en avril du Prix Pénélope (Gr3). En l’occa sion,

Just Pegasus précé dait de plus de deux lon gueurs Tamazirte (Danehill Dancer),

qui vient de prendre la deuxième place de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1),

et Western Isle (Gone West). Moins convain cante lors de sa sortie de

l’année, quatrième dans une

“B”, elle était nettement domi née par Tassara (Sendawar), Dreamt (Oasis Dream)

et… Western Isle. Sa mère, Just Too Too (In Excess) a rem porté les Flawlessly

Stakes à Hollywood Park.

 

 

 

 

1 PLUMANIA (4) O. Peslier

Anabaa & Featherquest

(Rainbow Quest)

Pr. : Wertheimer et Frère El.

: Wertheimer & Frère Entr. : André Fabre

Carrière : 4 courses, 1

victoire, 3 places, 53.530€ Dernière course : 2e le 13

avril (Prix Pénélope, Gr3)

? JDG Rising Star ?

Représentante d’une des

familles les plus actives de l’élevage Wertheimer et Frère, Plumania est issue

d’une sœur de Groom Dancer (Blushing Groom). Sa sœur ainée, Balladeuse

(Singspiel) a gagné le Qatar Prix de Royallieu (Gr2) en octobre dernier.

Lauréate à sa deuxième sortie à Longchamp en septembre d’une course B

devant Peach Pearl

(Invincible Spirit), titulaire de Listed cette année, Plumania a ensuite pris

la quatrième place du Prix Marcel Boussac (Gr1), à moins d’une longueur

derrière Elusive Wave (Elusive City), couronnée dans la Poule d’Essai des

Pouliches (Gr1), il y a quelques jours. Battue par Célimène (Dr Fong) sur les

2.100m du Prix Pénélope pour sa rentrée, elle est légèrement raccourcie ici, ce

qui devrait convenir à cette fille d’Anabaa. Lors de ce retour, elle précédait

Villa Molitor et Excellent Girl, également en lice dans ce Saint-Alary.

 

 

 

Prix Vicomtesse de Vigier

POINTILLISTE SUR LA ROUTE DE

COASTAL PATH

Vainqueur de la précédant

édition du Prix Vicomtesse de Vigier (Gr2), Coastal Path (Halling) en avait

profité pour peau finer sa préparation en vue du Gold Cup d’Ascot (Gr1). Cette

saison, le représentant de la casaque Abdullah devra affronter l’étoile

montante des stayers français, Pointilliste (Giant’s Causeway), brillant

vainqueur du Prix de Barbeville (Gr3).

Débutant tardif, Coastal Path

n’en est pas moins resté invaincu jusqu’à sa septième sortie, date de sa

tentative dans la Gold Cup d’Ascot. Troisième de Yeats (Sadler’s Wells), le

pensionnaire d’André Fabre a eu une “vrai course” ce jour-là. Installé grand

favori lors de sa sortie suivante, dans le Prix Kergorlay (Gr2), Coastal Path

n’a pas répondu

à l’attente générale, se

contentant de la troi sième place. Après une longue période de repos, il vient

de faire une réapparition des plus convaincantes sur les 2.400m du Prix

d’Hédouville (Gr3). Pour son retour sur longues distances, Coastal Path

s’annonce redoutable avant d’aller peut-être retenter sa chance à Ascot.

Après avoir connu des soucis

de santé, le très bien né Pointilliste, frère utérin de Peintre Célèbre

(Nureyev), vient de réussir ses pre miers pas dans le bonnes courses pour

stayers en s’adjugeant le premier Groupe de la saison sur longues distance. Le

terrain ce jour-là était très ferme, ce qui ne sera pas le cas ce dimanche. Le

pensionnaire de la casaque Wildenstein passera donc un nouveau test combinant

surface différente et opposition rehaussée. Il tentera de confirmer qu’il fait bien

partie des meilleurs dans ce genre d’épreuve.

Vainqueur du Prix du Cadran

(Gr1), Bannaby (Dyhim Diamond) vient de réaliser un véritable galop public lors

de sa rentrée sur ses terres madrilènes. Arrivant sur cette épreuve avec un

moral au beau fixe, il sera à suivre de près.

Récente deuxième de

Pointilliste pour ses débuts sur longues distance, La Boum (Monsun) est de ceux

qui se réjouissent des dernières pluies tombées sur la région pari sienne. Des

raisons d’améliorer encore le score de sa dernière bonne tentative.