Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une bonne leçon pour siyouni

Autres informations / 28.05.2009

Une bonne leçon pour siyouni

Prix Blushing Groom (A)

Ce mercredi, la ? JDG

Rising Star ? Siyouni (Pivotal) était seule en course dans

le Prix Blushing Groom (A). Mais il ne faut pas considérer cette sortie comme

un galop public, car Siyouni a vraisemblablement appris quelque chose : à

attendre. Il avait bien cinq rivaux contre lui, mais ils n’ont plus existé dès

que Christophe Soumillon a déboîté son partenaire, à deux cents mètres du

poteau. Quintalina (Okawango) et Irish Cat (One Cool Cat), les futurs dauphins

de

la “flèche verte”, étaient

alors déjà poussés aux bras et à la cravache. Siyouni leur a pris le meilleur

facilement et son jockey a gardé les mains en bas du “guidon”, contrôlant

véritablement la course. Une victoire nette et sans bavure, la deuxième en deux

courses pour l’élève de Son Altesse Aga Khan. « Lors de ses débuts victorieux,

il s’était retrouvé devant et ce mercredi, nous voulions lui apprendre à

attendre derrière un adversaire, nous a déclaré Alain de Royer Dupré,

entraîneur de Siyouni. On ne pouvait pas être plus démonstratif que lui. Il m’a

obligé à le courir. Quand les 2ans sont précoces comme lui, on n’a pas le droit

d’attendre. Il demande à courir. Son programme devrait passer par le Prix La

Flèche (L) puis le Prix du Bois (Gr3). » Christophe Soumillon a été séduit par

le poulain, tout en apportant quelques précisions sur son comportement en

course : « Siyouni a été très regardant durant le parcours. Il a été facilement

et la phase finale ressemblait à un bon galop. C’est un très bon poulain et il

va progresser de course en course. Il faut le laisser faire, car lorsque je

l’ai appuyé à la cravache, il s’est montré un peu fuyant. » Vingt-quatre heures

après la victoire de Beheshtam (Peintre Célèbre) dans le Prix de l’Avre (L), le

trio “Aga Khan-Royer Dupré-Soumillon” s’est donc mis en valeur une nouvelle

fois avec un poulain prometteur.

 

Le paradoxe du Prix Blushing

Groom 2009

Siyouni est un très bon

poulain. Un élément de classe pour les premiers Groupes réservés aux 2ans.

Cependant, il semble qu’il ait devancé un lot meilleur en qualité dans le Prix

des Nouveautés (F), sa course de début. En effet, ses suivants immédiats ont

répété et semblent avoir un peu de “galop”. Ce mercredi, le lot était moins

bon. Pourtant, cette “A” était la dernière étape avant les courses principales

et les Groupes.

 

Un pedigree de vitesse

Au sujet de la précocité de

Siyouni et de son pedigree, Son Altesse Aga Khan nous a confié : « Avec

François Mathet puis avec Alain de Royer Dupré, nous avons toujours eu pour

politique de courir les 2ans qui se montrent rapide. C’est son cas. Quant à son

pedigree, il s’agit d’une souche de Jean-Luc Lagardère. Une vraie souche de

vitesse. » La vitesse est en effet inscrite dans le papier de Siyouni. Il est

le fils de Pivotal (Polar Falcon), vainqueur de Gr1 sur 1.000m, et de Sichilla

(Danehill), lauréate de Listed sur 1.400m à Longchamp. Il est aussi le neveu de

Slickly (Linamix), quadruple gagnant de Gr1, No Slip (Exit to Nowhere), double

lauréat de Groupe, et de Ripple (Rock of Gibraltar), deuxième du Prix Greffulhe

(Gr2).

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Kokouchu (Slickly). Tous couru.

Contrairement à ses débuts

victorieux, Siyouni ne prend pas la tête et vient se placer dans le sillage

d’Irish Cat. Côté corde, Zafeereli vient sur une première ligne en compagnie de

Quintalina. A l’arrière, mais tout prêt, patiente Kokouchu et Multichope. A

quatre cents mètres du but, les quatre concurrents situés sur les deux

premières lignes vont commencer à s’expliquer pour la victoire. Venant à

l’extérieur, Siyouni va rapidement se montrer maître de la situation, allant

s’imposer sans que son pilote n’ait besoin de le solliciter. La lutte pour la

deuxième place est très vive. Bien appuyée contre le rail, Quintalina prend un

minime avantage sur Irish Cat. En léger retrait, Zafeereli se montre une

nouvelle fois courageux et prend une méritoire quatrième place.