Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une étape vers les sommets pour arapilis

Autres informations / 10.05.2009

Une étape vers les sommets pour arapilis

 « On va peut être envisager le Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1) avec lui ou les Grands Steeple de province ».

Armel Le Clerc, l’entraîneur d’Arapilis (Antarctique), vainqueur du Prix Alain

du Breil-Grand Steeple-Chase de Printemps (L) au Lion d’Angers, ne manque pas

d’ambitions pour son protégé. D’autant plus qu’Arapilis ne vient pas de nulle

part et que sa candidature à la plus grande épreuve d’obstacle française ne

serait pas une grosse surprise, même si elle peut surprendre de prime abord. En

effet, en 2006, il avait pris le premier accessit du Prix Morgex (Gr3). Quand

on sait que Valfranc (Saint Cyrien) avait enlevé cette même épreuve en 2006 et

qu’il se présentera au départ du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) cette

année, son entourage peut rêver lui aussi à la grande course de la butte

Mortemart.

 

Au départ de cette Listed,

Arapilis était l’un des quatre concurrents titrés au niveau Listed ou Groupe.

Après une découverte du site de l’Isle-Briand qui s’était soldée par une bonne

3e place, il a rapidement trouvé ses marques.

Toujours aux avant-postes, il

a contrôlé la course d’un bout à l’autre, sautant les obstacles sans difficulté

pour gagner de trois longueurs devant Miss Steel (Gold And Steel) et Loulou

d’Or (Roakarad). Après avoir connu une interruption de carrière d’un an entre

mars 2007 et février 2008, durant laquelle il a quitté les boxes de Serge

Foucher pour rejoindre ceux d’Armel Le Clerc, Arapilis semble avoir retrouvé

une bonne partie de ses moyens ce qui est encourageant pour la suite de sa

carrière.

Dès le lâcher des élastiques,

Arapilis se porte aux avantpostes. Il évolue devant Look Collonges et

Pachacamac. Picton du Lay vient ensuite avec Noble du Boulay, Nauzaca, Loulou d’Or, Will

Tonic et Miss Steel. L’arrière-garde est

composée de

Crystolo, Nirja et Strange Boy. Les kilomètres s’égrènent et hormis Picton du

Lay qui fait une grosse faute au

brook, tous les autres concurrents sautent relativement bien. Au dernier

passage en face, les choses se décantent, plusieurs chevaux tombent comme Nirja

et Noble du Boulay. Miss Steel est alors gênée. Arapilis en profite pour

prendre la fuite. Dans le tournant final, Miss Steel se lance à la poursuite

d’Arapilis. Entre les deux derniers obstacles, elle tente de rejoindre

l’animateur, mais Arapilis repart sur le plat et le fait de bout en bout. Miss

Steel conserve le premier accessit devant Loulou d’Or.