Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une vente folle, folle, folle… et historique !

Autres informations / 10.05.2009

Une vente folle, folle, folle… et historique !

Arqana, Vente de 2 ans

montés, 2009, Saint-Cloud

Comment qualifier autrement

la vente breeze up (2ans présentés montés) d’Arqana autrement ? Avec l’ensemble

des indicateurs à la hausse, et de manière nette, dans le contexte mondial des

ventes que tout le monde connaît, ces résultats sont ébouriffants. Avec un

chiffre d’affaires qui dépasse pour la première fois les 4M€ (4.152.500€ avec

les amiables), en hausse de 25,3% et un prix moyen de 41.649€, supérieur de

17,7% à 2008, les résultats sont étonnants et très positifs, évidemment. Que

des chiffres records…

 

Les inquiétudes naturelles de

l’époque ont commencé à s’estomper relativement tôt, dans la matinée lors des

galops publics des 2ans. L’assistance était dense et professionnelle [lire «

Une audience fournie et bien composée »]. Premier signe de confiance. Puis les

premiers numéros ont montré que la volonté d’acheter était bien là. Les raisons

ont été énumérées par les acteurs de ces ventes tout au long la session. « Le

catalogue est de bonne qualité » pour certains. « Le système français est payé

de son attractivité », pour d’autres. On ajoutera que la qualité des breezes du

matin a aussi apporté sa pierre à l’édifice. Pas d’anicroches dans les galops

avec des lots présentés de manière de plus en plus professionnelle.

 

Eric Hoyeau, Président

général d’Arqana, affichait un sourire radieux en fin de vacation. « Je ne peux

que déclarer une grande satisfaction. Tout s’est merveilleusement passé et tous

les côtés positifs que nous avions relevés avant cette vente – la qualité du

catalogue ou le bon choix du décalage de cette vente plus tard dans le

calendrier – ont été réalisés. Si on a recours à une analogie sportive, on

pourrait dire que l’essai a été transformé. Le fait que l’ensemble des

indicateurs soit en hausse est une immense satisfaction sans tomber dans un

triomphalisme qui n’a pas lieu d’être. Je suis en particulier très heureux du

taux de vendus de 76,4%, un niveau très élevé pour ce type de vente. »