Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Virtual défie les principes de réalité

Autres informations / 17.05.2009

Virtual défie les principes de réalité

NEWBURY (G.B.), Samedi 16 mai

Virtual (Pivotal) n’est pas

ce qu’on appelle un précoce. A 4ans, le représentant de Cheveley Park Stud

n’avait encore jamais remporté le moindre Groupe. C’est dorénavant chose faîte

et directement au niveau Groupe 1 grâce à son succès “à l’arraché” dans les

Lockinge Stakes, samedi à Newbury. Du dernier trio en lice pour la victoire

dans les 200 derniers mètres, Virtual s’est montré le plus pugnace pour prendre

un nez sur le fil à Alexandros (Kingmambo) et une demi-longueur à Twice Over (Observatory).

Le puissant fils de Pivotal – mais c’est là un trait commun de sa production –

a aussi bénéficié de conditions de courses favorables. Son voyage a été

lumineux, sans souci de trafic, et, surtout, il a profité de la perte de la

cravache de Lanfranco Dettori, en selle sur Alexandros.

 

Une histoire qui passe par

Maisons-Laffitte

Engagé en juin dernier dans

la voie des handicaps après un échec au niveau Listed, Virtual s’est vraiment

fait connaître en France, en remportant le Prix Le Fabuleux (L), en octobre à

Maisons-Laffitte. Son entame de l’année s’est faite sur des bases nouvelles.

Pour son premier essai dans un Groupe, le Sandown Mile, il prenait la troisième

place der rière Paco Boy (Desert Style)… Ce dernier était justement le cheval à

battre dans les Lockinge. Chose étonnante, il bénéficiait de six livres

d’avantage sur son lauréat alors qu’ils étaient à poids égal ce samedi. Pour

Jimmy Fortune, les raisons de ce renversement de valeurs sont multiples.

« Nous avions un avantage de

six livres la dernière fois et pourtant Paco Boy avait bien gagné. Mais Virtual

ne devait être qu’à 80% de ses moyens et le terrain léger n’a pas été à son

avantage. Ici la piste lui a parfaitement convenu et nous avons bénéficié d’un

bon parcours. Il possède une grande vitesse de base et ne se rend jamais. »

Cette victoire a apporté à David et Patricia Thompson, les tenants de Cheveley

Park Stud, leur septième victoire dans cette épreuve. Le prochain objectif de

Virtual devrait être les Eclipse Stakes (Gr1), le 4 juillet à Sandown.

 

Alexandros, si près du graal

Le bien connu Alexandros est

passé tout près d’une première victoire de Groupe 1. Toujours à proximité de

Virtual, il est venu entre ce dernier et l’animateur Twice Over quand les

choses sérieuses commençaient. Dans la lutte acharnée à trois, Frankie Dettori

a perdu sa cravache alors qu’il venait de prendre définitivement le meilleur

sur Twice Over dans les 50 derniers mètres. Un coup de pouce pour son dernier

rival, Virtual. Alexandros devrait être revu à présent dans les Diomed Stakes

(Gr3) à Epsom, le 5 juin.

 

Paco Boy, la tenue en

question

Déboîté à 400m du but, Paco

Boy a eu besoin de quelques foulées pour s’équilibrer et se mettre bien en

ligne. Il est alors venu se joindre à la lutte des “trois” avant de rendre les

armes une fois le dernier furlong (200 derniers mètres) entamé. La question de

la tenue de Paco Boy a refait alors subitement surface. Ce top flyer n’a pas,

sans doute, les 1.600m dans les jambes.