Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Zanzibari, le premier gagnant de zinzibérine

Autres informations / 28.05.2009

Zanzibari, le premier gagnant de zinzibérine

Prix Epinard (F)

En 2002, Zinzibérine (Zieten)

avait montré de la précocité pour remporter le Prix Eclipse (Gr3) et le

Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2). Ses deux victoires de Groupe avaient eu

lieu sur la ligne droite mansonnienne. Sept ans plus tard, son troisième

produit, Zanzibari (Smart Strike), lui a offert son premier succès en tant que

poulinière, enlevant avec brio le Prix Epinard (F). « Zanzibari m’a fait belle

impression, nous a déclaré son jockey, Maxime Guyon. Je ne pense pas qu’il ait

autant de vitesse que sa mère. Il était un peu regardant et s’est légèrement

relâché une fois devant. Je pense donc qu’il a de la marge. » Zinzibérine avait

débuté à peu près à la même époque que son fils. Zanzibari paraît un peu

différent de sa mère, notamment du côté physique, puisque Zinzibérine était une

véritable petite bombe, assez petite. Rapidement bien placé, le pensionnaire

d’André Fabre a placé un beau changement de vitesse à la Girafe et, durant les

200 derniers mètres, tout en flottant, a maintenu une certaine marge avec ses

rivaux, étant seulement accompagné aux bras. Il devance Anzas (Anabaa),

toujours aux avant-postes, et Culadie (Kheleyf), au sujet duquel son mentor,

Eric Libaud, nous a confié : « C’est le poulain le plus précoce de mon

effectif, donc nous avons débuté ce mercredi. Il devrait gagner sa course. »

Culadie possède des gènes de précocité, notamment de par son père, Kheleyf,

géniteur de la bombe de Paul Cole, Percolator (Prix du Bois, Gr3).

 

La belle saison française de

Smart Strike

Père du champion Curlin,

Smart Strike (Mr Prospector) réalise un début d’année intéressant en France. Le

succès de son fils Zanzibari vient s’ajouter à ceux acquis cette saison par

Denomination, lauréate du Prix Vanteaux (Gr3), Sea Fight et Strike Ballot.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Taitachope (Panis), Chopentête (Indian Rocket), Al Munadel

(Russian Blue), Boum des Aigles (Slickly), Arto d’Arrée (Balleroy).

Non partant : Around Me

(Johannesburg), Bellona (Enrique).

Un peu boiteuse derrière les

stalles, Around Me est déclarée non-partante. Une fois le départ donné, il y a

rapidement deux pelotons qui se forment. Celui de la corde est emmené par Anzas

et Zanzibari, qui viennent devant Culadie, un peu froid. A l’extérieur,

Taitachope, His Tale, Chopentête et World Succes viennent sur une même ligne. A

trois cents mètres du but, le peloton de la corde aura une nouvelle fois raison

et c’est Zanzibari qui va prendre définitivement le meilleur. Facilement, il va

s’extraire du peloton et, bien que flottant, il va l’emporter avec aisance.

Après avoir paru battu un moment, Anzas se ressaisit et vient reprendre la

deuxième place à Culadie. Ce dernier s’est raccourci dans les cent derniers

mètres et devrait faire beaucoup de progrès sur cette sortie.