Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Al dahma, une authentique championne

Autres informations / 01.06.2009

Al dahma, une authentique championne

Coupe

d’Europe des Chevaux Arabes (Gr1 PA)

Ce

premier Gr1 de la saison pour les chevaux arabes d’âge a consacré une jument de grande classe, Al Dahma (Amer), et tout le

travail de l’entraîneur Français Alban de

Mieulle, qui vient d’être sacré pour la huitième fois tête de liste des entraîneurs au Qatar. C’est d’ailleurs un duo de choc qui s’est imposé ce dimanche ; Le

pilote, David Bouland, a été couronné pour la septième fois tête de liste des jockeys sur la péninsule qatarie.

Al Dahma

est une jument

d’exception, une authentique championne façonnée par un

entraîneur de renom, Alban de Mieulle : « C’est une très bonne jument.

Elle l’a prouvé puisque c’est sa 20e victoire en 28 sorties

ce qui montre sa qualité malgré les ennuis de santé qu’elle a

connus il y a deux ans. Elle revient à son top niveau aujourd’hui. C’est une jument assez facile, qui en

vieillissant s’est améliorée. Elle a davantage de force. Elle le fait très

facilement surtout qu’elle

n’a pas eu toutes ses aises à 300 mètres du poteau mais quand tout c’est ouvert, elle a

fini très vite. » Le pilote, David

Bouland, était lui aussi aux anges : « C’est

un régal de la monter même si elle est un peu coquine. Ici même, il y a deux

ans, elle s’était arrêtée à mi-ligne droite

car il ne faut pas prendre la tête trop tôt avec elle. Il faut toujours venir au dernier moment même

quand elle a beaucoup de ressources.

C’est une vraie crack ! »

Al

Dahma s’est imposée dans un lot de qualité et face aux mâles. Y figurait

le « FR », Nil Blanc (Orient Express), deuxième du Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA) et du Dubaï Kahayla Classic (Gr1 PA) ; et les

vainqueurs de Gr1, Al Fatih (Amer) et Akim de Ducor (Akbar).

Periander (Marwan), le pensionnaire de Jean-Louis Gay, a pris

les commandes de l’épreuve suivi de Badad (Tidjani). Musardant à l’arrière-garde en compagnie d’Al Fatih, Al Dahma

a attendu son heure. Badad a pris l’ascendant

sur le leader à l’entrée de la ligne

droite. Appuyé contre

la lice, il a très bien progressé

pendant qu’Al Dahma, un peu réveillée par son jockey, tentait sans succès de trouver le passage tandis que Nil Blanc essayait de progresser à l’extérieur.

On pouvait penser la cause entendue, mais quand le passage

s’est ouvert, Al Dahma a surgi. L’impression visuelle est bonne. Al Dahma semble au-dessus du lot. Elle n’a fait qu’une bouchée de ses

adversaires et notamment de Badad, qui a pris la 2e place à la corde et Akim de Ducor

troisième après que Periander ait tenté de lui

résister.

Periander

se charge de mener à allure peu soutenue précédant Badad et Alban Lotois. Akim

du Ducor est quatrième le long de la corde devant Nil Blanc et la favorite Al

Dahma. Al Fatih ferme la marche. Les positions ne changent pas durant le

parcours et Periander aborde la ligne droite en tête. Badad vient l’attaquer et

lui prend rapidement le meilleur. Akim du Ducor tente de venir lutter pour la

victoire alors que Al Dahma n’a pas encore trouvé son jour. Badad a l’avantage

à deux cents mètres de l’arrivée mais Al Dahma a pu être lancé et vient très

facilement à ses côtés. Al Dahma accélère dans la phase finale pour s’imposer

avec grande facilité, surclassant ses adversaires. Badad est un bon deuxième

précédant Akim du Ducor, qui s’est bien défendu. L’animateur Periander se

montre courageux pour conserver la quatrième place.