Anne-sophie pacault, reine du “marieamélie” pour la 5e fois

Autres informations / 15.06.2009

Anne-sophie pacault, reine du “marieamélie” pour la 5e fois

Prix de la Reine Marie-Amélie

Le Prix de la Reine Marie-Amélie est devenu une épreuve

traditionnelle dans le calendrier des cavalières amateurs. Se déroulant le jour

du Prix de Diane, cette course figure parmi les plus belles de l’année pour ces

amateurs qui parcourent la France entière pour assouvir leur passion. Plusieurs

fois Cravache d’or des cavalières, Anne-Sophie Pacault a remporté pour la

cinquième fois cette épreuve en selle sur Question Day (Chargé d’Affaires),

entraîné par Jean-Claude Rouget, ce duo étant à l’honneur dans cette course

pour la quatrième fois et apportant du même coup une première victoire en

région parisienne au propriétaire de la jument, Pierre Beziat.

Dans une épreuve très décousue sous l’impulsion de Zariyan

(Anabaa), Question Day a patienté en avant-dernière position, à nette distance

des premiers. Rapproché progressivement, le beau gris a terminé fort en pleine

piste, venant prendre la mesure de Celtic Wolf (Loup Solitaire) dans les

dernières foulées, monté avec maestria par sa partenaire. Un cinquième succès

dans cette épreuve pour une jeune femme qui réalise une bonne année, comptant

désormais sept succès à son compteur mais qui monte un petit peu moins

qu’avant. « Je ne consacre pas moins de temps qu’avant, mais j’ai moins le

temps d’aller aux quatre coins de la France pour monter, dès l’instant qu’il y

a un cheval à sortir le matin », précise la jeune femme. En effet, depuis cette

année, Anne-Sophie est permis d’entraîner. Pour le moment, je ne compte qu’un

seul cheval dans mon effectif, Representing (Rahy), qui s’est imposé le 21 mai

dernier à Saint-Brieuc et qui se représentera en compétition ce jeudi à

Longchamp ».

 

Communiqué de France Galop          Course

2 A l’issue de la course, les Commissaires, après avoir entendu la cavalière

Mlle Alexandra ROSA en ses explications, l’ont sanctionnée par une interdiction

de monter pour une durée de 6 jours pour avoir en laissant pencher le hongre

WELMARK (GB) vers la corde à environ 600 mètres après le départ, été à

l’origine de la gêne de plusieurs concurrents, notamment celle du hongre

BEDALY. Par ailleurs, les Commissaires, après avoir entendu la cavalière Mme

Catherine RIEB-MENARD (ZARIYAN) en ses explications, l’ont sanctionnée par une

interdiction de monter pour une durée de 4 jours pour avoir fait un usage

abusif de sa cravache (1ère infraction).