Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Article royal, le premier bijou d’aquarelliste

Autres informations / 24.06.2009

Article royal, le premier bijou d’aquarelliste

Prix Fourire (B)

Mardi, à Maisons-Laffitte.

Pour tous les sportsmen, Aquarelliste (Danehill) a été une pouliche hors norme.

Une authentique championne, comme le prouve sa deuxième place dans le Prix de

l’Arc de Triomphe (Gr1) en 2001 et surtout ses victoires dans les Prix de Diane

(Gr1) et Vermeille (Gr1). Ses deux premiers produits n’avaient pas encore

réussi à gagner. Dès lors, on était un peu déçu des débuts au haras

d’Aquarelliste. Sans doute ne lui laissait-on pas le temps de faire ses

preuves. Et voilà que son troisième produit, Article Royal (Hernando), signe sa

première victoire dans le Prix Topyo (F) à Maisons-Laffitte, le 27 mai. Ce

mardi, ce même poulain a remporté sa deuxième course dans le Prix Fourire (B)

sur 2.800m, sur l’hippodrome mansonnien. Et il l’a fait avec style, plaçant un

beau démarrage lorsqu’il a été attaqué par Stand to Gain (Hawk Wing), deuxième,

après avoir mené les débats. Contrairement à sa dernière sortie, il n’a pas

attendu les attaques. « Article Royal progresse à chacune de ses sorties, nous

a déclaré un Elie Lellouche particulièrement heureux du comportement de son

poulain. Il le fait bien aujourd’hui. Je pense néanmoins qu’il sera encore

mieux à l’automne. Il pourrait participer à une Listed à Vichy [le Prix

Frédéric de Lagrange, L, ndlr] sur 2.400m, car s’il a gagné sur 2.800m, il faut

dire que le parcours qu’il a emprunté est très coulant. J'ai le frère par

Montjeu actuellement à l'entraînement. C'est un joli cheval. » Article Royal a

tous les atouts pour devenir un bon cheval de distance. D’autant plus qu’il

paraît encore vert. En effet, il a fait un écart

pour aborder le premier

tournant. Rapidement, il a compris ce qui lui était demandé. Il confirme aussi

qu’il faut parfois attendre plusieurs produits d’une championne pour voir

arriver un élément de premier plan.

Stand to Gain n’a jamais pu

accrocher le vainqueur pour finalement terminer devant Rushworth (Halling),

auteur d’un bel effort, et Old Way (Gold Away), décevant mais qui a l’excuse

d’avoir trébuché dans le dernier tournant.