Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ashalanda devient calife à la place du calife

Autres informations / 29.06.2009

Ashalanda devient calife à la place du calife

SAINT-CLOUD, Dimanche

Prix de Malleret (Gr2)

La surprise est énorme à l’arrivée du Prix de Malleret

(Gr2). Leader de la ? JDG

Rising Star ? Shamakiya

(Intikhab), Ashalanda (Linamix) a parachevé son travail de lièvre en devenant

Group-winner, ce dimanche à SaintCloud. Le tout après une victoire initiale

obtenue sur l’hippodrome de Langon dans un style plaisant. Les favorites,

elles, n’ont pas été à la hauteur de l’événement. Shamakiya a conclu seulement

troisième, dead-heat avec Kalla (Monsun), tandis que Peinture Rare (Sadler’s

Wells) n’a jamais quitté les derniers rangs. La pensionnaire de Sir Michael

Stoute Enticement (Montjeu) est venue menacer la future lauréate à la sortie du

dernier tournant, mais est rentrée dans le rang dès la mi-ligne droite. Au

final, le résultat de ce Prix de Malleret restera comme l’arrivée la plus

inattendue du premier semestre dans les Groupes. À Saint-Cloud, beaucoup se

remémoraient d’ailleurs la victoire de Dragon (Phaeton) dans le Grand Critérium

(Gr1) 1979, où il jouait le rôle de leader…

 

Le déroulement de la course

Logiquement, Ashalanda s’est portée aux avant-postes, jouant

son rôle à la perfection puisque l’allure était régulière sans être excessive.

Et surtout, son pilote, Freddy di Fede, a pu bien détendre sa partenaire.

Lorsque Ashalanda a été attaquée par Enticement à son extérieur, il ne l’a pas

sortie de son rythme. Attaquée de toutes parts, elle n’a été sollicitée à la

cravache que dans les deux cents derniers mètres. Elle s’est ensuite montrée

courageuse pour contrer la bonne fin de course de Terre du Vent (Kutub), venue

en pleine piste. Alain de Royer Dupré nous a déclaré au sujet de ses deux pensionnaires,

Ashalanda et Shamakiya : « La gagnante était réellement engagée pour faire le

travail de leader. Jean-Claude Rouget nous l’avait cédée dans ce but. Elle

avait effectué un bon galop d’entraînement. Ce dimanche, elle a répondu

jusqu’au bout pour l’emporter. Quant à Shamakiya, elle n’a pas enclenché. Elle

était un peu molle au moment de l’effort mais elle court bien. »

 

 

Les écuries Royer Dupré et Rouget unies par les gains

Même s’il n’a pas eu le plaisir de gagner le Prix de

Malleret (Gr2), Jean-Claude Rouget sera tout de même récompensé pour la

victoire d’Ashalanda (Linamix). Le Code des courses prévoit en effet en son article

37 (“Prélèvement sur les sommes gagnées par un cheval”) que « lorsqu’un propriétaire

retire un cheval de chez un entraîneur public, le pourcentage de 10 % ainsi que

le pourcentage de 4 % prévu pour le personnel, doivent être partagés par moitié

entre l’ancien et le nouvel entraîneur public pendant un délai de trente jours

à compter de la date de la mutation. »

Or Ashalanda a quitté les boxes de Jean-Claude Rouget pour

rejoindre ceux d’Alain de Royer Dupré il y a moins de dix jours… Jean-Claude

Rouget et son écurie encaisseront donc la moitié de 120.783€, soit 60.391,50€.

 

SAINT-CLOUD, Dimanche

 Prix de Malleret

(Gr2)

Le jour de gloire de Freddy di Fède

On imagine aisément la surprise de Freddy di Fède au passage

du poteau du Prix de Malleret. Prévu pour finir parmi les derniers, il l’a

passé en tête, remportant ainsi son premier Groupe.

« J’ai commencé à y

croire à trois cents mètres du poteau, nous a-t-il expliqué.

Je connaissais très peu Ashalanda, puisqu’elle était arrivée chez nous il y a

peu, venant de chez Monsieur Rouget. Je l’avais montée à l’entraînement et

m’étais aperçu qu’elle était un peu brillante mais que l’on pouvait tout de

même la détendre. Mon “challenge” ici était donc d’aller assez vite, tout en

essayant de faire en sorte que la pouliche ne se montre pas trop brillante et

reste bien détendue, les oreilles bien pointées. » Sur son parcours

professionnel, Freddy di Fède nous apprenait : « J’ai 25 ans et c’est ma

première victoire de Groupe. Je viens de Marseille, où j’ai fait mon

apprentissage chez Lucien Planard. Ensuite, je suis allé chez Corine

Barande-Barbe et je suis arrivé chez Alain de Royer Dupré qui cherchait un

jockey à décharge. Dans les Groupes, j’ai plutôt l’habitude d’être associé au

leader, comme dans le Prix de Diane de Zarkava, le Prix du Lys et le Grand Prix

de Paris de Montmartre. »

 

Une première victoire black-type pour la famille d’Ashalanda

Le pedigree d’Ashalanda n’a rien de transcendant. Sa mère

Ashaninka (Woodman) n’a couru qu’à trois reprises. Son meilleur résultat a été

une deuxième place dans une “F” à Mont-de-Marsan. Ashaninka avait effectué sa

courte carrière sous la casaque de Nelson Radwan, courant deux fois pour André

Fabre puis pour Jean-Claude Rouget. Elle a

donné six produits dont deux seulement ont gagné. Ashalanda

est sa première lauréate de Groupe.

Elle est d’ailleurs la première gagnante de Groupe de sa

famille maternelle.

 

Les autres partants dans leur ordre d’arrivée :

Liberty Chery (Statue of Liberty)· Les autres partants dans

leur ordre d’arrivée : Peinture Rare (Sadler’s Wells), Enticement (Montjeu).

Tous couru.

Ashalanda jour son rôle de leader en imprimant une allure

régulière à l’épreuve, précédant Enticement. Kalla galope en troisième position

devant Shamakiya et Terre du Vent. Liberty Chery se trouve à mi-peloton en

compagnie de Villa Molitor alors que Peinture Rare ferme la marche. Dans la

ligne d’en face, Ashalanda mène détachée et aborde la ligne droite en tête.

Enticement est sollicitée pour venir à sa hauteur alors que Kalla est décalée.

Shamakiya est prise de vitesse aux côtés de Terre de Vent. Ashalanda repart de

plus belle à miligne droite. Kalla vient en pleine piste en compagnie de Terre

du Vent alors que Shamakiya tente de refaire du terrain au centre. Terre du

Vent conclut vite en pleine piste mais la meneuse Ashalanda s’accroche le long

de la corde et créé une grosse surprise, gardant une courte encolure au passage

du but. Terre du Vent produit une très belle fin de course à la deuxième place.

Kalla partage le second accessit (dead-heat) avec Shamakiya qui l'a rejointe

sur le fil : en effet, après avoir été prise de vitesse, cette dernière est

bien revenue. En léger retrait, Villa Molitor se classe cinquième.