Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Bronze cannon prend la médaille d’or

Autres informations / 21.06.2009

Bronze cannon prend la médaille d’or

Hardwicke Stakes (Gr2)

 

Le 2 mai, Bronze Cannon

(Lemon Drop Kid) avait surpris son monde en remportant les Jockey Club Stakes

(Gr2) devant le rentrant capé Casual Conquest (Hernando), lauréat ensuite du

Tattersalls Gold Cup (Gr1). Il a confirmé cette ligne en or en s’imposant en

cheval dur dans les Hardwicke Stakes (Gr2), revenant “chercher” Campanologist

(Kingmambo) dans les 100 derniers mètres. Il confirme les progrès affichés à

l’âge de 4ans, lui qui, à 3ans, n’avait rien fait de vraiment probant après

être passé par l’école des handicaps. Mais ces performances en 2008 ont

quelques explications, qui ont été fournis par son entraîneur, John Gosden.

 

Bronze Cannon fait fi de sa

pénalité

En raison de sa récente

victoire dans les Jockey Club Stakes, Bronze Cannon devait porter ici un kilo

et demi de plus que ses rivaux. Il a relevé avec brio ce challenge qui

s’imposait à lui, faisant dire à son entraîneur John Gosden :

« Après sa victoire de

Newmarket, je me suis “Oh oh, nous allons tout de même aller sur les

“Hardwicke”, mais cela va être plus difficile maintenant”. De plus, “Frankie”

m’avait dit que Campanologist était sa meilleure chance de la semaine et qu’il

comptait gagner. J’étais donc prudent. Mais mon cheval s’est montré exemplaire

et a fait preuve de beau coup de courage pour battre Campanologist. » Revenant

sur la carrière de Bronze Cannon, John Gosden expliquait :

« Il a manqué le Derby l’an

dernier, en raison de problèmes respiratoires. Il est venu courir à Royal Ascot

les King Edward VII Stakes (Gr2) et il s’était fait mal tout seul. Ce sont des

choses qui arrivent, mais nous avons pris notre temps et il nous le rend bien.

Désormais, nous allons pou voir regarder vers les Groupes 1 avec lui. »

 

Campanologist, une défaire

inattendue pour son entourage

Après la deuxième place de

Campanologist, Saeed bin Suroor, son entraîneur, avouait une réelle déception.

« Nous venions sur cette

course en pensant sincèrement la gagner. Il avait très bien travaillé et était

en très belle forme. Je pense que le rythme de la course a été trop lent pour

lui mais il faut reconnaître que Bronze Cannon est un bon cheval. »

 

 

De grands espoirs pour

Dansant

L’entourage de Dansant

(Dansili) était ravi de la troisième place de son protégé et Gerard Butler, son

entraîneur, expliquait après la course : « Nous sommes engagés dans des courses

intéressantes comme les King George (Gr1) et j’aimerais revenir à Ascot pour

les courir avec lui. Sur le long terme, le Breeders’ Cup Marathon pourrait

également être à son programme. »

 

Une épreuve au palmarès assez

riche

Selon les années, les Hardwicke

Stakes mettent en avant un lauréat de plus ou moins bonne qualité. On trouve au

sein de son palmarès des chevaux capables de courir l’Arc, comme Doyen

(Sadler’s Wells – 2004), Posidonas (Slip Anchor – 1998), Predappio (Polish

Precedent – 1997) ou encore Oscar Schindler (Royal Academy – 1996).