Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Buck’s boum, en guest star du prix miror

Autres informations / 02.06.2009

Buck’s boum, en guest star du prix miror

Prix Miror (L)

Deuxième du Prix Cambacérès

(Gr1) en 2008, Buck’s Boum (Cadoudal) déçoit depuis le début de l’année 2009.

On s’attendait à le voir jouer les premiers rôles dans les Groupes

préparatoires au Prix Alain du Breil (Gr1), mais il n’en a rien été. Le pensionnaire

de René Lecomte disputera ce mardi le Prix Miror (L), une course principale sur

les haies, qui devrait le remettre sur le devant de la scène. Une étape qui

pourrait même le ramener sur la route du Gr1 pour 4ans sur les balais. Obligé

de porter le top weight de 69 kilos,

Buck’s Boum n’en est pas

moins un chaud

favori. Il y a en effet une

marge importante entre ce propre frère du champion Big Buck’s (Cadoudal),

vainqueur du World Hurdle (Gr1) de Cheltenham, et ses neuf adversaires.

D’autant que son entraîneur ne semblait pas déçu après la cinquième place de

son protégé dans le Prix Amadou (Gr2):

« Il tarde à revenir à son

meilleur niveau, nous avait confié René Lecomte. Nous allons certainement

essayer les œillères australiennes la prochaine fois. Il garde mon estime, je

pense qu’il a une grande marge de progression. »

 

La tâche se complique pour

Durian

Les entourages des

concurrents engagés dans cette Listed ne se doutaient pas qu’il tomberaient sur

un poulain comme Buck’s Boum. Car pour eux aussi, cette Listed semblait une

occasion idéale de se faire une place au soleil, à l’ombre des ténors qui

évoluent dans les Groupes. Mais la réalité est différente. Révélé cet hiver à

Pau où il a terminé

deuxième du Prix Camille

Dubosq (L), Durian (Vettori) a couru honorablement à Auteuil. Le pensionnaire

de JeanYves Artu s’est classé cinquième du Prix Jacques d’Indy (Gr3). Il a

ensuite tracé des BUCK’S BOUM parcours honorable face à des rivaux d’un autre

calibre. Peut être aurait-il apprécié un terrain plus souple que celui qui sera

proposé ce mardi. Là est le point d’interrogation à son sujet.

 

Les gros handicaps en

filigrane

Sur les dix partants de cette

Listed, six proviennent des gros handicaps. Il est vrai qu’il existe une marge

minime entre ces épreuves et les Listeds, notamment à 4ans. D’autant plus que

les gros handicaps pour cette génération sont souvent labellisés Listed.

Endurcis à cette rude école, Valkevi (Khalkevi), troisième du Prix Virelan

derrière Rock Noir (Mansonnien) et Rendons Grâce (Video Rock), possède une

ligne solide. D’autant qu’il est présenté par Laurent Viel qui déplace ses

pensionnaires à bon escient à Paris. Entraîné par Yannick Fouin, Redbabe

(Eleos) a conclu troisième du bon Rhialco (Dom Alco) dans le Prix Alcide, sur

les haies. Deuxième pour son coup d’essai dans les gros handicaps, il est sur

la montante et peut gravir les échelons.

 

6/9, la note de Sadhos

En neuf courses, Sadhos

(Roman Saddle) s’est imposé à six reprises. Troisième du Prix Durtain (L) sur

les haies d’Enghien, il est polyvalent et sa seule “mauvaise” course l’a

conduit à être arrêté. Placé sous la responsabilité de Serge Foucher, qui ne

vient à Auteuil qu’avec des chevaux capables d’y réussir, Sadhos peut s’inviter

chez les bons hurdlers de 4ans.