Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Cavalryman balaye l’opposition

Autres informations / 02.06.2009

Cavalryman balaye l’opposition

Prix Matchem (L)

Favori du Prix Matchem (L),

Cavalryman (Halling) n’a jamais été inquiété dans la phase finale de cette

course principale. Le pensionnaire d’André Fabre s’est imposé de bout en bout.

Six longueurs ont sanctionné sa

grande supériorité. Le plus

intéressant est qu’il n’a pas eu à s’employer, étant uniquement poussé aux bras

par Maxime Guyon. « C’est un poulain qui possède un grand braquet, a confié le

jeune jockey. Il n’a pas un vrai changement de vitesse et mieux vaut donc

prendre le train à notre compte. » Une tactique qui a fonctionné à merveille ce

lundi. Deuxième du Prix Greffulhe (Gr2) derrière son compagnon d’entraînement

Cutlass Bay (Halling), Cavalryman trouvait une course à sa portée dans cette

Listed. Un Prix Matchem que son mentor enlève pour la huitième fois. Engagé

dans les Prix du Jockey Club (Gr1) et du Lys (Gr3) ainsi que dans le Grand Prix

de Paris (Gr1), Cavalryman possède beaucoup d’atouts pour évoluer sur la

distance classique. Le Groupe 1 du 14 juillet sur l’hippodrome du bois de

Boulogne semble être une course pour lui.

 

Cirrus des Aigles une

nouvelle fois irréprochable Poulain régulier à l’extrême, Cirrus des Aigles

(Even Top) s’est octroyé son huitième premier accessit en treize sorties. Sans

cesse, depuis ses courses à Cagnes-sur-Mer, le protégé de Corine Barande-Barbe

repousse ses limites. Jamais plus loin que quatrième et répondant toujours

présent, il doit encore offrir de belles émotions à son entourage. « Cirrus des

Aigles fait une superbe performance, nous a confié son entraîneur. Je pense que

s’il avait pu se faire emmener plus loin, il y aurait peut-être eu explication.

Il est possible qu’il soit plus à son aise sur 2.400m car ce lundi, le train

était rapide et la distance était relativement courte. Je n’ai pas d’idée sur

la suite de son programme car nous prenons les courses comme elles viennent. »

Troisième, Portus Blendium (Highest Honor) venait de battre la ? JDG

Rising Star ? Russiana (Red Ransom), décevante en

l’occasion, sur 1.600m. Rallongé, il s’est bien comporté tout en se montrant

tendu.

 

Cavalryman, né pour gagner à

Saint-Cloud Cavalryman est un fils d’Halling (Diesis), quintuple vainqueur de

Gr1. Comme beaucoup de ses produits et comme l’a souligné son pilote, il a un «

grand braquet ». Halling est connu en France comme père du stayer Coastal Path

et de Cutlass Bay, qui venait de précéder Cavalryman.

Côté maternel, ce dernier est

le deuxième produit de Silversword (Highest Honor), gagnante d’une course à

conditions, placée par deux fois de Listed et deuxième du Prix de Royaumont

(Gr3) au Val d’Or. Il se devait donc de poursuivre dans la prédilection

maternelle.

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Collingwood (Océan of Wisdom), Gold Music (Gold Away). Tous

couru. Cavalryman prend les commandes de l’épreuve avec une certaine aisance.

Il évolue devant Gold Music, en dehors, et Hermoun, assez brillant. Nizamabad

galope ensuite devant Cirrus des Aigles, Collingwood et Portus Blendium, un peu

tendu. Les positions ne varient pas jusque dans la ligne droite. Cavalryman

accélère à quatre cent cinquante mètres du poteau et s’envole, uniquement poussé

aux bras. Il l’emporte dans un fauteuil devant Cirrus des Aigles, courageux, et

Portus Blendium, venu en pleine piste. Nizamabad termine seulement quatrième,

sans avoir fait illusion, précédant Hermoun.