Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Dunaden face à des anglais amitieux

Autres informations / 03.06.2009

Dunaden face à des anglais amitieux

Grand Prix de Chantilly (Gr2)

Gare à la course tactique dans ce

Grand Prix de Chantilly (Gr2). Ils ne sont que cinq au départ, dont deux

chevaux britanniques, allied powers (Invincible Spirit) et aiken (Selkirk). Mais,

la grande attraction de cette épreuve, c’est avant tout Dunaden (Nicobar), le

protégé de Mikel Delzangles. Il s’agit du dernier lauréat du Hong Kong Vase

(Gr1) et du Melbourne Cup (Gr1) et, cette année, son entourage a choisi de le

maintenir sur 2.400m. Après une encourageante troisième place dans les Jockey

Club Stakes (Gr2) pour sa rentrée le jour des 2.000 Guinées (Gr1) de Newmarket,

Dunaden trouve un engagement à sa portée. En fonction de son résultat, il

pourrait être orienté ensuite vers le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1 – 24 juin)

ou les Hardwicke Stakes (Gr2) lors du meeting de Royal Ascot.

Dance Moves (Dansili) et Maxios K

(Monsun) sont les deux autres Français engagés. Le premier nommé reste sur une

quatrième place dans l’épreuve préparatoire et devrait trouver un terrain à sa

convenance désormais. Quant à Maxios, il vient d’enchaîner deux succès

consécutifs et retrouve le niveau des Groupes, qui l’avait révélé à l’âge de

2ans.

 

allied powers, comme en 2010

Il y a deux ans, Allied Powers avait

remporté successivement le Prix d’Hédouville (Gr3) puis le Grand Prix de

Chantilly un mois plus tard. C’est le pari qu’il tente à nouveau cette année,

après son succès à Longchamp, obtenu après une lutte avec Molly Malone

(Lomitas) qui a, elle, été distancée pour avoir gêné solemia (Poliglote).

Allied Powers est monté par Ioritz Mendizabal qui l’avait déjà mené au succès

en 2010 et qui lui était aussi associé l’année dernière lorsqu’il s’est classé

troisième de silver pond (Act One) et Behkabad (Cape Cross). Le cheval de

Michael Bell est endurci et profitera assurément d’une course sans train, si

tel est le cas dimanche.

Parlons de Aiken, l’autre candidat

britannique, qui reste sur une impressionnante série de cinq succès

consécutifs. Le protégé de John Gosden n’a couru que six fois en passant par la

voie des courses à handicap. Pour son premier essai au niveau Listed, lors de

sa dernière sortie, il s’est baladé sur la piste d’Ascot, passant le poteau

avec dix longueurs d’avance sur son premier poursuivant.

 

 

 

Prix de Royaumont (Gr3)

la "seine" coule jusqu’à Royaumont

C’est presque devenu une tradition : le nombre de partants ne dépasse pas la

dizaine dans le Prix de Royaumont (Gr3). L’année 2012 ne dérogera pas à la

règle. Elles seront sept en piste. Parmi elles, trois pouliches venant du Prix

de la Seine (L), disputé à Longchamp : sediciosa (Rail Link), deuxième, yellow

and Green (Monsun), troisième et Mandistana (Azamour), cinquième. La première

aurait tout aussi bien pu l’emporter dernièrement, si elle n’avait pas fait une

hésitation, du fait des spectateurs situés à son intérieur. Cette pouliche de

Maurice Lagasse possède un vrai changement de vitesse et la distance classique

sera à sa convenance. Dès

lors, elle peut enlever ce Prix de

Royaumont. Prometteuse deuxième le jour de ses débuts, Yellow and Green a

répété dans le Prix de la Seine. Une fois encore, elle a terminé vite, mais

trop tard. Pour elle, il ne fait aucun doute que 2.400m est sa distance idéale.

Quant à Mandistana, elle trouve l’occasion de prendre sa revanche sur les deux

pouliches qui viennent de la devancer. En effet, elle n’a jamais eu l’ouverture

à Longchamp et sa course ne reflète certainement pas sa valeur.

 

Indriya, une pouliche en plein progrès

Si surprise il doit y avoir dans ce

Prix de Royaumont, elle peut venir d’indriya (Stormy River), laquelle reste sur

deux victoires provinciales. Auteure de derniers travaux très plaisants, elle

peut se hisser au niveau Groupes dès dimanche.

 

Trois pouliches de belle naissance

Dans le lot de ce Gr3, il y a

également trois pouliches qui ont des références "Grs1" dans leur

pedigree. C’est le cas de Gulsary (Galileo), sœur d’imperial Beauty (Imperial

Ballet), gagnante du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1), Best of all (Dylan

Thomas), fille de Bright sky, lauréate du Prix de Diane (Gr1) et lilting

(Montjeu), propre sœur de Montare (Montjeu), vainqueur du Prix Royal-Oak (Gr1).

Les trois progressent à leur rythme, mais viseront avant tout une place.