Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

éclair de lune, un éclair de classe

Autres informations / 12.06.2009

éclair de lune, un éclair de classe

Chaque jour, JDG présente en

détail les partantes du Prix de Diane. Aujourd’hui, retrouvez Éclair de Lune et

Shediyama.

Elle ne compte que trois

sorties et seulement deux cette année. Éclair de Lune (Marchand de Sable) est

le mannequin de Jean-Yves Pérès, un véritable modèle à la hauteur de la

description qu’il avait effectué pour nous, lors de la première victoire le la

pouliche, alors qu’elle débutait. Sa mère se nomme Élégante…

Dans le Prix de La

Chapelle-en-Serval (B), la ? JDG Rising Star ? a affiché six longueurs à

l’arrivée sur le même parcours que le classique cantilien. C’était d’ailleurs

l’itinéraire choisi par West Wind, la championne d’Alex Pantall, gagnante un

certain dimanche de juin…

Éclair de Lune pourrait tout

aussi bien être invaincue. Auteur d’une seule fausse note (2e), elle avait pris

peur

dans la ligne droite en

croisant les stalles de départ. Mais depuis le début de sa carrière, à

l’entraînement, déjà, elle avait montré des moyens, faisant dire à son

entraîneur qu’il avait là “une Ferrari”, selon les mots de Jean-Yves Pérès. Et

déjà, en novembre, on évoquait les classiques printaniers… Nous y voilà.

 

Yves de Nicolay et Deauville

pour un premier “Diane”

L’entraîneur deauvillais,

déçu le week-end dernier par la sixième place de Silver Frost (Verglas),

possède une belle chance de remporter le Prix de Diane pour la première fois.

Le classique cantilien compte cinq partantes normandes

depuis 1983. Mis à part Daily

Busy (4e), toutes étaient

entraînées par Yves de

Nicolay : Folie Danse (5e), Agata (5e), Pearl Sky (non placée) et Top Toss

(7e).

 

Une nouvelle championne de

Marchand de Sable Éclair de Lune a été élevée au Haras de la Cauvinière, par

Sylvain et Elisabeth Vidal, pour le compte d’un éleveur sans sol, Thomas

Kohler. Éclair de Lune fait d’ailleurs partie de leur première génération de

yearlings qui ont grandi à la Cauvinière. Elle est passée en vente en octobre

2007, où elle a été achetée à l’amiable pour 20.000€. « Je l’ai choisie seul.

J’ai eu le coup de foudre, nous expliquait JeanYves Pérès. D’habitude, je fais

appel à des courtiers et c’était la première fois que je décidais seul. Et

finalement,

 

 

Éclair de Lune est le

meilleur cheval courant sous mes couleurs depuis que j’ai ma casaque ! Je

voulais un produit de Marchand de Sable et le croisement par Acatenango me

plaisait bien. » Eclair de Lune est capable de rendre un bel hommage à son

père, disparu il y a peu. En croisant Elégante, au sang très allemand, avec

Marchand de Sable, le Haras de La Cauvinière a réussi un croisement osé. La

mère d’Éclair de Lune est en effet par Acatenango, et la deuxième mère par

Dschingis Khan, le chef de race germanique très présent chez Manduro, par

exemple.