Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

En pensant aux oaks d’irlande…

Autres informations / 07.06.2009

En pensant aux oaks d’irlande…

CHANTILLY, dimanche 7 juin

Prix de Royaumont (Gr3)

Par le passé, le Prix de Royaumont (Gr3) s’est

révélé être un excellent tremplin pour les Oaks d’Irlande (Gr1 – 12 juillet).

C’est la route qu’avait choisie victorieusement Shawanda (Sinndar) en 2005 et

celle que devait continuer Sub Rose (Galileo) l’an dernier, avant de se

blesser. Toutes deux étaient entraînées par Alain de Royer Dupré, qui présente

cette année la ??JDG

Rising Star ??Shamakiya

(Intikhab), qui est engagée dans les Oaks d’Irlande. Il faut y voir un signe,

surtout qu’en débutant dans le Prix de la Celle Saint-Cloud

(F), Shamakiya a fait quelque chose sortant de l’ordinaire. Encore très loin de Trojan Queen (Empire Maker) à

l’entrée de la ligne droite, elle est parvenue à aller la chercher pour s’imposer. Certes, cette ligne n’a que partiellement répétée depuis, mais il faut toujours regarder

devant soi, jamais derrière. Et sans vouloir porter la poisse pour l’avenir de Shamakiya, on rappellera

qu’elle possède un profil proche de Sub Rose. Comme elle, elle arrive

sur ce Prix de Royaumont en ne

comptant qu’une victoire dans le Prix de

la Celle Saint-Cloud.

 

Lanskia, l’autre

étoile dans la course

Une ??JDG

Rising Star ??peut en cacher une autre et “l’autre” ici se nomme Landskia (Lando). Très bonne lauréate

en débutant

dans le Prix Astronomie (B), en montrant un joli changement de vitesse, Landskia a confirmé

dans le Prix de la Seine (L 2e), qui sert de préparatoire à ce Gr3. Elle aussi possède encore peu d’expérience, n’ayant couru

que 2 fois, mais c’est assurément

une pouliche qui devrait

remporter son Groupe cette année. À Longchamp, elle dominait l’expérimentée Divine Comedy

(Daylami) qu’elle retrouvera à Chantilly. Une fois

encore, la pensionnaire de David Smaga

devrait donner le

meilleur d‘elle-même, mais il est

difficile de la voir prendre sa revanche sur Landskia.

Atlas Silk monte en

puissance

Restée maiden en deux sorties 2ans, Atlas Silk (Dansili) a

ouvert son palmarès pour sa rentrée dans le Prix de Trévise (F), succédant au palmarès de cette “F” à sa

compagne de couleurs Treat Gently (Cape Cross). Son entraîneur, Pascal Bary,

avait expliqué qu’Atlas Silk avait gagné en maturité durant l’hiver et qu’il

pensait détenir ici une pouliche de tenue. Cette belle pouliche devrait se

révéler au niveau des Groupes durant l’année.

 

Bahama Bay, en souvenir de Borgia

Grande championne

en course, Borgia (Acatenango) n’a pas

été aussi éblouissante au haras et

de ce que l’on a vu jusqu’à présent, Bahama Bay (Dansili) s’annonce comme son meilleur produit. Cette dernière

a remporté pour ses débuts le Prix

Kizil Kourgan (B), battant Peinture Rare (Sadler’s

Wells), qui s’est imposée depuis, et des pouliches qui avait déjà couru. N’ayant pas le choix des engagements, Bahama Bay arrive donc sur le Prix de Royaumont avec l’espoir de devenir la première gagnante

de Groupe de Borgia.

 

Deux provinciales dans la course

La province sera

représentée par l’intermédiaire de Quetsche (Gone

West) et Becqu Adorée (Nombre Premier). La première reste sur une victoire dans le Prix Caravelle (L) et son entourage avait

expliqué que c’était une pouliche

qui, bien que semblant gagner facilement, se

donnait beaucoup et avait besoin de temps entre ses courses. Quant à la marseillaise Becqu’Adorée, elle s’est toujours montrée régulière depuis

ses débuts mais, malgré son

expérience, ses références paraissent un peu

faible pour jouer le premier rôle dans ce Prix de Royaumont.