Fame and glory, l’as majeur d’aidan o’brien

Autres informations / 28.06.2009

Fame and glory, l’as majeur d’aidan o’brien

LE CURRAGH (IRLANDE), Dimanche

Dubai Duty Free Irish Derby (Gr1)

Avec l’absence de Sea the Stars (Cape Cross), Fame and Glory

(Montjeu) trouvait une route dégagée dans le Dubai Duty Free Irish Derby (Gr1).

Et au Curragh, la logique a été respectée, Fame and Glory s’imposant en cheval

de classe qu’il est, appor-

tant ainsi un quatrième Irish Derby consécutif à Aidan

O’Brien et le septième de sa carrière. Grâce à Golden Sword, (High Chaparral)

2e, le maître irlandais réalise même le doublé.

 

Un champion qui continue de s’améliorer

Johnny Murtagh remportait là son troisième Derby d’Irlande, neuf

ans après Sinndar (Grand Lodge), et six ans après Alamshar (Key of Luck).

Interrogé par la presse britannique après la course, il disait : « Le cheval

s’est montré très détendu et ce fut une victoire facile. Je l’ai travaillé en

début de semaine et il me montrait qu’il était prêt à réaliser cette grande

performance. J’ai monté Sinndar et Alamshar qui ont continué à progresser après

leur victoire dans ce Derby et je pense que Fame and Glory a un profil

semblable. Je pense qu’il pourrait être un cheval pour les Irish Champion

Stakes (Gr1) en fin d’année. » Lorsque l’on évoque avec Johnny Murtagh la

possibilité d’une revanche face à Sea the Stars, il répond : « Sea the Stars

mène 1 à 0, mais nous verrons plus tard dans l’année si nous pouvons prendre sa

revanche. Fame and Glory s’est amélioré depuis le Derby. Il s’est amélioré

mentalement et je pense qu’il continuera sur cette voie à l’avenir. »

Cheval ayant le potentiel de gagner l’”Arc”, Fame and Glory

est désormais proposé à 6/1 pour le premier dimanche d’octobre.

 

Un roc qui a commencé son ascension à Saint-Cloud On connaît

Fame and Glory en France, puisqu’il était venu l’an dernier gagner le difficile

Critérium de Saint-Cloud (Gr1

– 2.000m). Il réalisait un exploit d’ailleurs, puisqu’il rem

portait ce Gr1 une dizaine de jours seulement après avoir

gagné un petit maiden à Navan. Pour gagner sur 2.000m, en terrain lourd, en fin

d’année de 2ans, il faut un cheval de classe.

À 3ans, Fame and Glory confirmait son potentiel en

surclassant les Ballysax Stakes (Gr3), puis le Derrinstown Stud Derby Trial

(Gr2). Avant lui, les champions Galileo (Sadler’s Wells) et High Chaparral

(Sadler’s Wells) avaient également remporté ces deux courses avant d’être

sacrés dans le Derby d’Epsom. Mais Fame and Glory, tout en étant très bon, l’a

été un peu moins que le crack Sea the Stars à Epsom, et il se classera 2e du

Ruban Bleu. Sa victoire de dimanche dans le Derby irlandais n’est donc que

logique et Fame and Glory a sa place parmi les meilleurs poulains d’Europe. En

tout cas, sur la distance classique, c’est le meilleur 3ans de Coolmore.

 

Montjeu, l’étalon des derbies

Montjeu sur du pedigree maternel allemand, telle est la

recette de Fame and Glory.

Montjeu a déjà donné trois lauréats de Derby d’Irlande

(Hurricane Run, Frozen Fire et Fame and Glory) et deux lauréats de Derby

d’Epsom (Motivator et Authorized).

Concernant le pedigree maternel de Fame and Glory, sa 2e

mère, Grimpola (Windwurf) a été élevée par le Gestüt

Auenquelle. Ce fut la meilleure de sa génération (celle née en 1982) en

Allemagne, où elle remporta les 1.000 Guinées

(Gr2) et se plaça 3e des Oaks germaniques (Gr2). Quant à

la mère de Fame and Glory, Gryada (Shirley Heights – placée

de Gr3), elle a produit des black-type, mais aucun n’étant du niveau de Fame

and Glory. Son meilleur produit était jusqu’alors Grampian (Selkirk), placé au

niveau Listed. Enfin, ajoutons que Fame and Glory provient des ventes de

Tattersalls, où il a été acquis 190.000 Guinées en 2006. Il a été élevé par

Ptarmigan Bloodstock et Kirsten Rausing.