Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Fame and glory pour les gourverner tous

Autres informations / 06.06.2009

Fame and glory pour les gourverner tous

Derby d’Epsom (Gr1)

Huit ans après Galileo (Sadler’s Wells) et sept

ans après High Chaparral (Sadler’s Wells), Fame and Glory (Montjeu) sera-t-il

celui qui réalisera de nouveau le triplé Ballysax Stakes (Gr3)-Derrinstown Stud

Derby

Trial Stakes (Gr2)-Derby d’Epsom (Gr1) ? Tout

incite à croire en ce cheval invaincu, sauf le fait que Johnny Murtagh, premier

jockey chez Coolmore, ait choisi de monter Rip Van Winkle (Galileo). Pourtant,

Fame and Glory possède un vrai profil de cheval de Derby : il est invaincu en

quatre sorties, il a remporté un Gr1 à 2ans (le Critérium de Saint-Cloud sur

2.000m), il est entraîné par Aidan O’Brien et possède des origines “classiques”.

Il a déjà prouvé qu’il possédait beaucoup de talent et un sacre dans le Derby

d’Epsom sera un couronnement en même temps que l’avènement aux yeux de tous

qu’il est un réel champion. Pour s’imposer dans le Critérium de Saint-Cloud,

disputé en terrain lourd, en ayant seulement remporté un maiden obscur à Navan

dix jours auparavant, il faut déjà être un cheval sortant de l’ordinaire.

Généralement galvaudé, le mot crack prendrait tout son sens avec un succès –

net – de Fame and Glory. Celui-ci deviendrait du même coup le meilleur cheval

d’Europe.

 

Six “O’Brien” dans le “Ruban bleu”

Outre Fame and Glory, l’entraîneur de Ballydoyle

présente cinq autres partants. Ce n’est pas son record, car en 2007, année du

sacre d’Authorized (Montjeu), il était représenté par huit concurrents ! Des

cinq autres, la préférence ira forcement à Rip Van Winkle, choisi par Johnny

Murtagh. Son entourage a toujours fait grand cas de ce cheval, expliquant dès

l’an dernier qu’il était l’un de leurs principaux espoirs. Comme beaucoup de

pensionnaires d’Aidan O’Brien, il a certainement progressé sur sa quatrième

place dans les

2.000 Guinées de Newmarket (Gr1), mais force est

de constater que lors de ses deux tentatives de Gr1, il n’a pu réellement

rivaliser avec les meilleurs. Sa position parmi les favoris est due à l’estime

que lui porte son entourage et au choix que lui a porté Johnny Murtagh. Cette

fois, il doit prouver sa valeur. Le concernant, son entraîneur a déclaré à la

presse britannique : « Nous étions très contents de sa course dans les Guinées,

car il avait dû interrompre sa préparation. C’est un cheval bien équilibré,

avec beaucoup de vitesse et une grande action. »

Sur le reste de l’armada venue d’Irlande, il faut

détacher deux candidatures. Celle de Black Bear Island (Sadler’s Wells), propre

frère d’High Chaparral. Venu à Longchamp prendre une valorisante troisième

place dans le Prix la Force (Gr3), il a ensuite remporté les Dante Stakes

(Gr2), à York, comme l’avait fait Authorized en 2007, Motivator (Montjeu) en

2005 et North Light (Danehill) en 2004.

L’autre candidature sur laquelle il faudra compter

est celle d’Age of Aquarius (Galileo). Ce frère de Turtle Bowl (Dyhim Diamond)

avait réalisé le top-price des ventes de Deauville en 2007. Il vient de

remporter le Derby Trial Stakes (Gr3), se montrant très froid. Lui aussi a dû

progresser sur cette rentrée et il devrait jouer un bon rôle ici.

 

Sea the Stars en quête d’un

doublé devenu rare

La candidature de Sea the

Stars (Cape Cross) dans les Guinées avait posé des interrogations. Est-ce que

1.600m était une distance pour lui, étant donné que c’était le demifrère de

Galileo ? Il a levé les doutes en remportant brillamment l’épreuve. Désormais,

le voilà dans le Derby et les questions concernent sa tenue, puisque Sea the

Stars est un fils de Cape Cross, dont peu de produits réussissent sur plus de

2.000m…A cela, il faut ajouter qu’il s’attaque à un challenge difficile. Depuis

Nashwan (Blushing Groom) en 1989, personne n’a remporté les 2.000 Guinées de

Newmarket puis le Derby. Et Nashwan faisait déjà suite aux 19 ans d’attente

depuis Nijinsky (Northern Dancer). Une victoire de Sea the Stars en ferait donc

un cheval exceptionnel, au delà du réel, comme le sont ses origines. « Nous

sommes dans l’espoir, a déclaré John Oxx, son entraîneur, à la presse

britannique. C’est devenu rare qu’un cheval remporte ces deux classiques et,

pour cette raison, ce challenge mérite d’être tenté. Le Derby est le premier

grand test de l’année et personne ne sait vraiment comment se situer encore.

Mick Kinane est certain qu’il tienne 2.000m et le cheval est resté frais depuis

Newmarket et s’est un peu amélioré. La coupure de cinq semaines lui a été

bénéfique. »

 

Crowded House à racheter

Le pensionnaire Brian Meehan,

Crowded House (Rainbow Quest) était un top-2ans, consacré par sa victoire dans

l’important Racing Post Trophy (Gr1). Le problème est qu’il a terminé huitième

sur dix lors de sa rentrée dans les Dante Stakes (Gr2). Il vaut assurément

mieux que cela et Jamie Spencer, son jockey, a expliqué à la presse britannique

: « Nous avons été très déçu à York, mais finalement, les Dante Stakes se sont

avérés être une bonne préparatoire. Personnellement, je suis très sceptique sur

la tenue de Sea the Stars, qui a montré beaucoup de vitesse dans les Guinées,

tandis qu’ils ont l’embarras du choix chez Ballydoyle. »

 

Gan Ahmras, pour succéder à

New Approach

Jim Bolger, tenant du titre

avec New Approach (Galileo) espère beaucoup de Gan Ahmras. Après la troisième

place de son protégé dans les Guinées anglaises, il avait expliqué que son

cheval serait mieux sur 2.400m. Nous voici au Derby et à Gan Ahmras de jouer

pour donner raison à son entraîneur.