Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Homebound ne manque pas sa cible

Autres informations / 01.06.2009

Homebound ne manque pas sa cible

Prix de Sandringham (Gr2)

Dimanche 31 mai, Chantilly. Quand

on détient dans son écurie les deux premières

de la Poule d’Essai (Gr1), il faut savoir viser juste et bien choisir ses engagements pour les pouliches évoluant

un cran en dessous. C’est ce qu’a parfaitement

fait Jean-Claude Rouget, avec Homebound

(Dixie Union), en “sautant” la Poule d’Essai pour aller directement sur ce

Prix de Sandringham (Gr2). L’objectif

est atteint et Homebound remporte son premier Groupe, mettant une nouvelle fois en avant le tandem

Jean-Claude Rouget/Christophe Lemaire, qui remporte

son septième Groupe de l’année. Par la même occasion, l’actuel entraîneur tête de

liste remplissait une case jusqu’alors vide de son palmarès, puisqu’il

gagne son premier Prix de Sandringham.

Homebound,

une 2ans qui confirme à 3ans Homebound avait toujours montré de la qualité,

comme le rappelait Andy Smith, représentant en France de Joseph Allen : « Elle

avait gagné une Listed à Deauville et, dans le Prix de Réservoirs (Gr3), elle

avait déçu, car le terrain ne lui avait pas convenu. Elle y était d’ailleurs

battue par Ciel Rouge (Red Ransom), qui est quatrième ici. Pour la suite de son

programme, rien n’est décidé. Le Prix d’Astarté (Gr1) reste bien sûr une

possibilité. Mais rien n’est acquis, car Jean-Claude Rouget dispose de

plusieurs très bonnes pouliches pouvant également courir ce Gr1. » Désormais

gagnante de Gr2, Homebound a rempli son “contrat” et, tout ce qu’elle pourra

acquérir par la suite serait de l’ordre du gros bonus. Pour sa part, son

entraîneur, Jean-Claude Rouget, estimait : « C’est une vraie jument de 1.400 ou

1.500m. Je ne sais pas si elle s’est relâchée pour finir parce qu’elle était

devant ou parce qu’elle était au bout. C’est une jument très gentille, que nous

estimions déjà à 2ans. Le “Sandringham” était la cible, nous avons fait

l’impasse sur la Poule pour courir ici. Je pense que Reggane est très bonne, il

y a trois longueurs entre les deux premières et la troisième... »

Reggane,

deuxième en pensant à l’avenir

Lors

de la victoire de Reggane (Red Ransom) dans le Prix des Grés (F), Alain de

Royer Dupré, son entraîneur, n’avait pas caché l’estime qui lui portait. Il

faut dire que la représentante de la casaque du Haras de la Perelle

s’entraînait le matin avec des chevaux de Groupe plus âgés qu’elle. Pour sa

deuxième sortie seulement, elle se classe deuxième de Gr2, buttant seulement

sur Homebound, qui avait couru cinq fois avant dimanche. Après la course, son

mentor analysait : « Reggane court très bien. Je pense qu’elle est surtout

battue par les ordres que j’avais donnés à son jockey Gérald Mossé. Je lui

avais demandé d’attendre le plus longtemps possible pour ne pas lui infliger un

effort trop dur pour sa deuxième course. Quand on voit le déroulement de la

course, on peut se dire qu’elle aurait été à notre avantage sans cela. Elle a

été un peu longue au démarrage, mais elle a fini fort. Ascot et les Coronation

Stakes (Gr1) ne sont pas exclus.

 

Prix

de Sandringham (Gr2)

Aria

di Festa, la petite surprise italienne

Assez

délaissée par les parieurs, l’italienne Aria di Festa (Orpen) s’est faite un

peu oubliée dans le parcours, mais parvient à conserver la troisième place,

profitant du tapis de la corde. Son entourage était ravi de cette prestation et

l’assistant de Bruno Grizzetti nous disait : « Nous savions qu’elle allait bien

courir, car elle possède de bonnes références en Italie face aux meilleures

pouliches de sa génération. Durant le parcours, elle a perdu de son action au moment

du passage de route, mais elle a réussi à bien se reprendre ensuite. Pour la

suite, rien n’est vraiment décidé et le Prix d’Astarté (Gr1, désormais Prix

Rothschild) reste une possibilité parmi d’autres. »

 

“Captain”

Atjebi fait l’expérience des courses à la française

Quelle

est la différence entre un chameau et un cheval ? Le mieux placé pour nous

répondre était Ahmed Atjebi, ancien pilote de chameau avant d’être repéré par

Cheik Mohamed et de devenir jockey, de chevaux

cette

fois… Dans ce Prix de Sandrigham (Gr2), ce jockey pour le moins atypique était

en selle et, avant la course, il nous a expliqué : « C’est plus facile de

monter un cheval qu’un chameau. À cheval, on peut reprendre, accélérer, et

ainsi de suite, tandis que sur un chameau, c’est plutôt lui qui décide ! » Pour

son premier parcours en France, Ahmed Atjebi n’a pas fait d’étincelles, se

classant huitième. Il a fait l’expérience des

«

courses à la française », se retrouvant rapidement parqué en dehors. Cette

occasion manquée pourrait s’effacer à l’avenir, car Ahmed Atjebi nous disait «

espérer pouvoir revenir monter en France. » En attendant, il sera le capitaine

de l’équipe “Reste du Monde” dans le Shergar Cup, le 8 août, à Ascot.

 

Homebound

réussit là où ses frères ont échoué

Élevée

par Joseph Allen, Homebound est la sœur de deux chevaux bien connus en France.

En effet, sa mère, Black Speck (Arch), qui courrait en France, mais sans faire

de bruit, a donné au haras Battle Paint (Tale of The Cat) en 2004 et Blue Exit

(Pulpit), l’année suivante. Le premier nommé s’était classé deuxième du Prix

Jean-Luc Lagardère (Gr1) d’Holy Roman Emperor (Danehill), avant de décevoir à

3ans. Le second a remporté l’an dernier le Prix Matchem (L) et évolue désormais

aux Etats-Unis. Homebound est donc la première gagnante de Groupe de cette

fratrie.

Les

autres partants dans leur ordre d’arrivée : Entre Deux Eaux (Ange Gabriel),

Célèbra (Peintre Célèbre), First City (Diktat), Stefer (Johannesburg). – Tous

couru.

Entre

Deux Eaux donne une allure soutenue à l’épreuve accompagnée de Only Green. Aria

di Festa galope sur une deuxième ligne le long de la corde avec Homebound à ses

côtés. Célébra est au sein du peloton avec Reggane et First City qui chemine en

épaisseur. Ciel Rouge ainsi que Stefer occupent les deux dernières places.

Homebound progresse librement au centre de la piste, prenant le meilleur à

mi-ligne droite. Only Green tente de conserver un accessit en compagnie de Aria

di Festa alors que Reggane commence à trouver son action au centre. Homebound

se montre courageuse pour contenir jusqu’au bout la très bonne fin de course de

Reggane, auteur d’une très bonne fin de course malgré son manque d’expérience.

Aria di Festa se comporte bien pour s’emparer du second accessit aux dépens de

Ciel Rouge qui a bien conclu. Only Green est cinquième.