Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le “rêve” peut se poursuivre

Autres informations / 22.06.2009

Le “rêve” peut se poursuivre

LONGCHAMP,

Lundi

Prix

d’Orsay (D)

En début

de saison, André Fabre avait déclaré au baron Edouard de Rothschild qu’il

entraînait un 3ans de valeur Groupe portant la casaque bleue à toque jaune. Ce

3ans nommé Rêve de Nuit (Giant’s Causeway) a débuté par une victoire à

Saint-Cloud. Une victoire plaisante qui lui a valu d’obtenir une ? JDG Rising Star ?,

car, comme nous le confirmait André Fabre, « il a gagné son maiden comme un

cheval de Groupe doit gagner son maiden. ». On s’attendait dès lors à ce qu’il

reste invaincu dans le Prix du Vert Galant (B). Malheureusement, après avoir

fait un bref effort en début de ligne droite, il a plafonné nettement. A sa

décharge, il faut souligner que premièrement, le terrain, ce jour-là, s’était

fortement assoupli, ce qui ne l’avait pas avantagé, et deuxièmement, qu’il

n‘avait pas bénéficié d’un très bon parcours. Ce lundi, il repart de zéro dans

le Prix d’Orsay (D), sur 1.700m, et il affrontera seulement cinq adversaires

dont Zaidpour (Red Ransom) qui vient d’ouvrir son palmarès pour ses débuts dans

le Prix Musée Carnavalet (F) sur le mile. Fils de Zainta (Kahyasi), lauréate du

Prix de Diane (Gr1) 1998, Zaidpour appartient par le biais maternel à la souche

de Petite Étoile (Pétition) et Zahra (Habitat), celle de la championne Zarkava

(Zamindar). Mais cette famille s’est surtout illustrée sur les obstacles

dernièrement puisque son oncle, Zaiyad (Sadler’s Wells), compte trois victoires

de Gr1 sur les haies d’Auteuil, et son frère, Zaynar (Daylami), une victoire au

même niveau à Cheltenham, en mars dernier. Zaidpour semble néanmoins avoir

assez de “galop” pour pouvoir briller à un bon niveau. Alors qu’on pensait le

voir sur des parcours de distance classique, Blaze of Fire

 

 

(Bering)

fait une incursion sur 1.700m. Deuxième de Feels All Right (Danehill Dancer)

dans le Prix Nasrullah (B), tout en précédant Topclas (Kutub), il n’a pas

répondu aux attentes dans une “D” sur 2.200m, paraissant rester dans son

action. Si le terrain venait à s’assouplir, il pourrait jouer un rôle beaucoup

plus intéressant.

 

Le

métier de Staol

Cinquième

du Prix des Sablonnets (L), Staol (Spinning World) possède un solide métier et

une régularité quasi absolue (treize courses pour une victoire et dix places)

et ce, dans toutes les catégories, des courses à conditions aux gros handicaps.

L’état du terrain ne le gêne pas et il peut donc trouver une récompense à ses

multiples efforts. Enfin, Lando Junior (Lando) vient de fournir une très bonne

prestation dans le Prix d’Escoville (D), y terminant quatrième alors qu’il

avait le numéro le plus à l’extérieur dans les stalles. S’il se retrouve plus

prêt au moment de l’emballage final, il sera dangereux.

 

VERBATIM

Alain de

Royer Dupré, entraîneur de Zaidpour, le 26 mai :

« Le rythme

n’a pas été très rapide mais Zaidpour a gagné sûrement et il ne soufflait pas

après la course. Il s’agit d’un poulain très tardif. »

Xavier Nakkachdji,

entraîneur de Lando Junior, le 20 mai :

« Il

rendait du poids et de la distance, à cause de son numéro 12 dans les stalles.

Il avait besoin de nous rassurer après sa performance moyenne du Prix de Guiche

(Gr3 – 9e). C’est réussi, d’autant que lot doit être plutôt bon ici. Il avait

pris de bonnes lignes à Deauville et sa performance de samedi est intéressante

et à suivre… »