Look here : king george… ou yorkshire oaks

Autres informations / 28.06.2009

Look here : king george… ou yorkshire oaks

La lauréate des Oaks d’Epsom (Gr1) 2008, Look Here

(Hernando), 3e des Pretty Polly Stakes (Gr1) samedi dernier au Curragh, devrait

prendre part aux King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes (Gr1, 25/07)

à Ascot. Son entraîneur Ralph Beckett a déclaré à la presse britannique : « La pluie

ne l’a pas aidée samedi dernier en Irlande et Jimmy Fortune a monté une jolie

course avec Dar Re Mi (Singspiel). Look Here a néanmoins très bien couru. Elle

a bien pris sa course et est rentrée à la maison en forme. Elle va certainement

revenir sur 2.400m, soit dans les “King George” soit dans les Yorkshire Oaks

(Gr1).

 

 

 

SAINT-CLOUD, Dimanche

Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1)

Suite de la page 1

Les nouvelles perspectives de Spanish Moon

Cette victoire dans le Grand Prix de Saint-Cloud est la

première au niveau Gr1 pour Spanish Moon. C’était seulement sa deuxième

tentative à ce niveau, la première ayant eu lieu dans le Dubai Sheema Classic

où « il avait très bien couru, prenant une très belle deuxième place étant

seulement battu d’un nez, rappelait Sir Michael Stoute. C’est un cheval très

courageux et, aujourd’hui [lire dimanche], je souhaitais du bon terrain pour

lui. Cette victoire n’est pas vraiment une sur-

prise, car nous faisions le déplacement en espérant une

bonne course de sa part. » Sur la suite de son programme, Sir Michael Stoute

poursuivait : « C’est sûr que vous ne le reverrez pas tout de suite en

Angleterre, où il est interdit de course jusqu’en novembre ! “L’Arc” est une

possibilité, bien sûr, mais nous en parlerons avec Teddy Grimthorpe, manager

des effectifs du Prince Khalid Abdullah.

 

 

Alpine Rose confirme son nouveau statut

À 3ans, sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget,

Alpine Rose (Linamix) avait accédé au statut de placée de

Gr3 dans le Prix Minerve (3e). Passée en vente en décembre, elle y avait été

acquise 550.000€ en association par l’Écurie des Monceaux, l’Écurie Skymarc

Farm et Madame Paul de Moussac. Placée chez Alain de Royer Dupré, cette belle

jument grise a rapidement fait plaisir à son nouvel entourage en remportant le

Prix Corrida (Gr2). Cette fois, elle a encore franchi un palier, et

Charles-Henri de Moussac nous disait : « Nous sommes très contents de sa

performance. Avec un tel numéro [le 2, ndlr], nous souhaitions la voir près des

leaders, ce qui a été fait. On aurait préféré un terrain plus souple pour elle,

mais bon. Pour la suite, nous allons en discuter ensemble, mais elle a beaucoup

d’options possibles. »

Alain de Royer Dupré estimait pour sa part : « Elle confirme

qu’elle est une jument de Gr1. Elle est simplement tombée sur un cheval très

bon. Je suis satisfait car au vu de ses origines, Alpine Rose sera encore mieux

sur un sol plus souple. C’était une très belle course. »

Onze ans après la victoire de son propre frère Fragrant Mix,

Alpine Rose, qui avait vraiment l’allure d’une gagnante à l’entrée de la ligne

droite, a bien failli le rejoindre au palmarès de ce Grand Prix de Saint-Cloud.

 

 

Youmzain, un ton en-dessous

Tenant du titre dans ce Gr1, Youmzain (Sinndar) était très

attendu pour la victoire. Mais, monté assez loin, il n’a pu que prendre la

troisième place au courage. Dans ces circonstances, avec un terrain rapide et

les deux premiers montés près des leaders, sa défaite est loin d’être honteuse,

mais il court en-dessous de sa valeur. On sentait de la déception dans les

propos de Mick Channon, qui disait :

« On venait pour gagner, alors nous sommes forcément un peu

déçus. Il n’a pas vraiment d’excuse, mis à part le fait qu’il se soit retrouvé

loin durant le parcours. Maintenant, il n’y a aucune raison qu’il n’aille pas

courir les “King George” à Ascot (Gr1). »

 

 

Les pousseurs français champions du monde Les pousseurs

français sont réputés forts, très forts. Et malins aussi. Ils l’ont encore

prouvé dans le Grand Prix de Saint-Cloud, dans lequel ils ont “maté” Spanish

Moon, pourtant irréductible en Angleterre. Éric Presse, qui gérait les opérations

de départ dimanche, nous disait après la course : « Nous n’avions aucune

recommandation particulière pour Spanish Moon. Nous étions prévenus qu’il était

délicat et nous l’avons donc fait entrer dans sa stalle en premier [Spanish

Moon avait la stalle 10], afin de ne pas faire trop attendre les autres si

Spanish Moon se montrait trop délicat. Finalement, il n’y a pas eu de problème

pour le faire entrer. Nous avons compris que le rapport de force ne marchait

pas avec ce cheval, nous lui avons donc seulement mis un petit coup de fouet et

le cheval est entré tout seul. Finalement, c’est l’autre anglais, Scintillo, qui

a fait le plus de difficultés aujourd’hui, ayant envie de jouer, alors qu’il

n’avait pas fait d’histoires avant le Grand Prix de Chantilly. »

 

 

 

SAINT-CLOUD, Dimanche

Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1)

Une expérience bénéfique pour Magadan

La ? JDG

Rising Star ? Magadan (High

Chaparral) prend une encourageante cinquième place, après un parcours peu

favorable. Son entraîneur, Elie Lellouche, était satisfait de cette prestation,

nous disant : « Cette course sera très bénéfique pour lui. C’est la première

fois qu’il courait contre des chevaux de ce niveau. Si Anthony [Crastus] avait

pu le cacher, il aurait certainement fini plus près. Je ne suis pas déçu et je

pense que cette course sera très bénéfique pour lui. Il va maintenant rester

tranquille durant l’été et vous le reverrez sûrement à l’automne. »

 

La connaissance de la France du côté maternel El         Prado

( S a d l e r ’ s Wells) est l’étalon de la semaine. Après

la victoire de G o l d e n C e n t u r y lundi dans le Prix

D a p h n i s (Gr3), il a

donné un autre gagnant de Groupe. De Gr1 cette fois et c’est

une première pour lui en France, qui s’était déjà classé deuxième à ce niveau

dans le Prix Saint-Alary avec Article Rare.

Du côté maternel, il ressort que Spanish Moon a des

ascendances françaises. Sa mère, Shining Bright (Rainbow Quest), élevée par

Juddmonte Farms et portant la casaque de Khalid Abdullah, était entraînée par

André Fabre. Elle a remporté son maiden à l’âge de 3ans à Longchamp avant

ensuite d’aller terminer cinquième des Oaks d’Epsom (Gr1). Au haras, elle a

déjà donné Spanish Sun, propre sœur de Spanish Moon, et gagnante de Gr2 à Royal

Ascot. Du côté de la deuxième mère de Spanish Moon, Bourbon Girl (Ile de

Bourbon), c’est encore du gros “matériel” Abdullah. Bourbon Girl s’est placée

trois fois au niveau Gr1 et a produit la très bonne Daring Miss (Sadler’s

Wells), lauréate en France du Grand Prix de Chantilly (Gr2) et deuxième du Grand

Prix de Saint-Cloud 2000 remporté par Montjeu (Sadler’s Wells).

Les autres partants dans leur ordre darrivée

:

Idéal World (Kingmambo), Scintillo (Fantastic Light), Full

of Gold (Gold Away), Dream Desert (Elnadim), Petrograd (Peintre Célèbre).

Tous couru.

Dream Desert et Petrograd jouent leurs rôles de leaders en

imprimant un rythme très sélectif à l’épreuve. Alpine Rose galope en troisième

position le long de la corde accompagnée de Spanish Moon. Curtain Call est a

mi-peloton avec Full of Gold et Magadan qui progresse en dehors. Scintillo,

Youmzain et Ideal World se trouvent en retrait. L’allure est sélective et

Alpine Rose vient prendre le relais des leaders à cinq cents mètres de

l’arrivée. Spanish Moon vient l’attaquer alors que Magadan et Youmzain tentent

de regagner du terrain au centre. Spanish Moon et Alpine Rose luttent pour la

victoire alors que Youmzain semble devoir se contenter d’un accessit. Spanish

Moon prend le meilleur à cent mètres de l’arrivée et s’impose en cheval dur.

Alpine Rose se comporte remarquablement à la deuxième place. Youmzain se montre

courageux pour s’emparer de la troisième place, sans pour autant avoir fait

illusion pour la victoire. Curtain Call a bien conclu le long de la corde, à la

quatrième place, devant Magadan, qui n’a pu soutenir son effort jusqu’au bout.