Macassar, une nouvelle réussite pour élizabeth fabre

Autres informations / 04.06.2009

Macassar, une nouvelle réussite pour élizabeth fabre

MAISONS-LAFFITTE, Jeudi

 

 

Prix Hunyade (F)

 

Huit jours après la victoire

de Zanzibari (Smart Strike) dans le Prix Epinard à Maisons-Laffitte, un nouveau

2ans élevé par Elizabeth Fabre et portant ses couleurs marron et rose s’est

imposé. Il s’agit de Macassar (Tertullian) qui a fait sien le Prix Hunyade avec

beaucoup d’autorité, repar tant dans les cent derniers mètres pour gagner aisément.

« Nous pensions qu’il serait

plus à son aise sur des dis tances plus longues, nous a déclaré Mickaël

Barzalona, jockey du lauréat. Finalement, la courte distance lui a convenu. »

Les 1.100m de ce Prix Hunyade ne semblent pas être le bout du monde pour

Macassar. Plus le poteau approchait, plus il prenait du champ. D’autant qu’il y

a de la tenue dans son pedigree. Il est en effet le frère utérin de Macleya

(Winged Love), lauréate des Prix de Pomone (Gr2) et Allez France (Gr3) et

deuxième du Prix Royal Oak (Gr1) sur 3.100m.

Bons débuts de Zaal

Bruno de Montzey façonne des

2ans intéressants. C’est lui qui a entraîné Milanais (Dyhim Diamond) en début

de car rière l’an dernier, avant que le poulain ne finisse deuxième du Prix

Jean-Luc Lagardère (Gr1) pour Bertrand de Watrigant. Il a aussi sous sa

responsabilité Roi des Sables (Marchand de Sable), deuxième de Naaqoos (Oasis

Dream) dans une “B”, à

2ans, en 2008. Portant les

mêmes couleurs, celles de Jean Claude Gentie, Zaal (Boréal) a directement

débuté à Paris. Après avoir longtemps animé la course, il s’est emparé du pre mier

accessit. « C’est un poulain sérieux, nous a confié Thierry Jarnet, son jockey.

Il travaille très bien. C’est un bon poulain qui a des moyens et se montre

courageux. Il est peut-être battu par meilleur, mais la décharge du premier y a

sans doute fait aussi. »

Vite sur jambes et bien en

ligne, Zaal dirige les opérations, accompagné de Le Pitalugue. Macassar se trouve

dans le sillage de l’animateur avec Johnnycometomamie. Après un départ lent,

Dikstory se rapproche à mi-peloton avec Whipchip et Comme un Accord. Macassar

vient aux côtés de Zaal à quatre cents mètres de l’arrivée et prend facile ment

sa mesure, s’imposant en bon poulain. Animateur, Zaal s’est montré très sérieux

pour ses débuts, s’emparant d’une belle deuxième place. Vite aux côtés de

l’animateur, le P i t a l u g u e n’a pu suivre l’accélération des deux

premiers dans la phase finale mais n’a pas lâché son effort pour autant

conservant la troisième place.