Nantes, une étape vers les groupes pour manighar

Autres informations / 27.06.2009

Nantes, une étape vers les groupes pour manighar

NANTES, Samedi

Derby de l’Ouest (L)

 « Manighar (Linamix) pourrait avoir le profil

d’un cheval comme Tajoun (General Holme) » nous avait déclaré Alain de Royer

Dupré au sujet de son pension naire, lors de sa victoire dans le Prix Sea Bird

(A). Un Tajoun qui

avait enlevé le Prix du

Cadran (Gr1). Voilà une comparaison qui pouvait expliquer la position de

grandissime favori du poulain princier. Ce samedi, il a franchi un nouveau

palier en remportant le Derby de l’Ouest (L) sur 2.400m. Il est désor mais

invaincu en quatre courses, toutes corde à gauche. La marche en avant de

Manighar se poursuit et ce n’est pas fini. Il s’est imposé en véritable poulain

de Groupe. Vite au côté de l’animateur, Verdoro (Dream Well), il a suivi

l’accélération du protégé d’Henri-Alex Pantall dans le tournant final avec

beaucoup de ressources. Dans la phase finale, son jockey Christophe Soumillon a

mis quelques claques sur l’encolure de Manighar, ce qui lui a suffi pour

dominer Melisos (Galileo) qui a soufflé le premier accessit au puissant

Verdoro. « Ce samedi, il a eu une bonne leçon, a confié Christophe Soumillon.

C’est un poulain sérieux, qui vient sur le tard. Je lui ai montré les passages

de route et les taches de sable sur la piste avant la course. Je trouve que

c’est dommage de faire venir des chevaux de Groupe sur une telle piste, car il

y a des beaucoup de trous rebouchés avec du sable. » La piste nan taise a en

effet été critiquée et n’a pas été jugée à la hauteur de l’évènement du jour.

Mais cela n’a pas empêché Manighar de montrer une partie de ses moyens. C’est

d’ailleurs cela qui est excitant avec ce hongre: il n’a jamais été poussé dans

ses retranchements. A l’automne, il ne serait d’ailleurs pas éton nant de le

voir briller dans les Groupe pour stayers réservés aux 3ans. Il en a assurément

le potentiel.

 

Manighar, un tardif comme sa

sœur

Manighar est le propre frère

d’une lauréate du Prix de Royaumont (Gr3), Minatlya. Comme son frère, Minatlya

était tardive. Elle avait en effet débuté sa carrière au mois d’avril de ses

3ans avant de se bonifier avec l’âge. Et c’est le chemin que prend Manighar…

Toutefois, Mintly Fresh (Rubiano) a produit un mâle “speed” et précoce. Il

s’agit de Minted (Clodovil), lauréat de ses deux premières sorties en France à

l’âge de 2ans.

 

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Los Cristianos (Gold Away), Aselle (Okawango). Tous couru.

Le grand Verdoro prend la

direction des opérations pour pas ser devant les tribunes. Sable des Dunes est

dans son sillage précédant Manighar, Los Cristianos, Melisos et Aselle et

Voodoo’s Son qui ferme la marche. Les positions n’évoluent pas durant le

parcours. Dans le tournant final, Verdoro accélère sèchement. Manighar est à

ses côtés et galope avec des ressources, librement. Dans la ligne droite,

Voodoo’s Son tente de venir en pleine piste avec Melisos, mais la lutte pour la

victoire se joue entre Verdoro, à la corde, et Manighar, à son extérieur. Un

Manighar qui contrôle les attaques de Verdoro et lui prend facilement le

meilleur dans les cent derniers mètres. Le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré

s’impose en poulain d’avenir, avec une grosse marge, puisqu’il n’a été

sollicité que sur l’encolure par Christophe Soumillon. Verdoro se fait

subtiliser le premier accessit par Melisos sur le poteau. Sable des Dunes

obtient la quatrième place après avoir été pointé parmi les animateurs