Overbrook farm ferme ses portes

Autres informations / 09.06.2009

Overbrook farm ferme ses portes

Overbrook Farm, l’un des

élevages américains les plus importants, est sur le point de disperser

l’intégralité de son élevage et la majorité de ses chevaux à l’entraîne ment.

La quasi-totalité des éléments d’Overbrook Farm passera en vente à Keeneland :

les yearlings au mois de septembre, les foals, les poulinières et les chevaux à

l’entraînement fouleront le ring en décembre durant la vente d’élevage et le

reste de l’effectif sera dispersé enjanvier.OverbrookFarm“stationnait”notamment

Storm Cat, leader des étalons aux Etats-Unis et parti à la retraite l’an

dernier.

LefilsdeWilliamT.Young(fondateurd’Overbrook

Farm), Bill Joung Jr a déclaré : « Pendant plus de trente ans, mon père a

développé Overbrook Farm pour que le haras deviennent ce qu’il est devenu : un

élevage prospère et respecté dans le monde entier. La décision

dedispersersonélevageàdemandéunegrande réflexion. Je ne possède tout simplement

pas la même passion pour le sport et les pur-sang que mon père, bien que je

respecte l’entreprise qui a été la sienne. » Au total, la dispersion concerne

près de 200 chevaux : environ 75 poulinières, 50 foals, 50 yearlings et 20 à 30

chevaux à l’entraînement.

«Cettedispersionestuneoccasionuniquepourles

acheteurs d’obtenir des familles qui n’étaient pas disponibles auparavant dans

le commerce », a conclu Bill Young.

 

 

 

Chaque jour, JDG présente les

partantes du Prix de Diane (Gr1). Dans cette édition, retrouvez les deux

pensionnaires de Jean-Claude Rouget : Stacelita et Tamazirte

STACELITA, SI LE TEMPS LE

VEUT BIEN

« Si le terrain est bon le

jour du Diane, elle aura autant de chance que les autres, mais si le terrain

est lourd, je ne vois personne pour labattre». J e a n  C l a u d e Rougeta résumé en une phrase toute

l’estime qu’il porte à Stacelita (Monsun), arrivant invaincue sur le Prix de

Diane. Son début de carrière correspond bien à une pouliche dépendant de

l’entraînement de Jean-Claude Rouget. Après deux courses “G” et “F” sur les pistes

de Salon-de-Provence et Toulouse, qui se sont soldées par une avance de deux

longueurs, la fille de Monsun a fait un grand bon en avant pour sa première

sortie dans la capitale. Dans le Prix Rose Mai (L), mi-mars, Stacelita a

démontré tout son talent en s’imposant par plus de quatre longueurs sur un

terrain de saison, c’est-à-dire collant. Invaincue en trois sorties, Stacelita

se dirigeait vers une épreuve de Gr3, le Prix Cléopâtre ou le Prix Pénélope,

mais suite à un petit contretemps, la pouliche n’a été revue que dans le Prix

Saint-Alary (Gr1). Sur une piste devenue sou ple du fait des pluies tombées peu

de temps avant l’épreuve, Stacelita a réalisé une véritable démonstration.

Suite à cette victoire, elle été cédée à hauteur de 50% à Martin Schwartz, le

propriétaire d’Elusive Wave (Elusive City), par l’intermédiaire de Michel

Zerolo (Oceanic Bloodstock) qui nous avait déclaré : « Martin Schwartz veut

toujours être au top. Acquérir Stacelita s’inscrit parfaite ment dans sa

démarche d’acquisitions de haut niveau depuis sept ans. Il est maintenant

exceptionnellement bien armé chez les pouliches de 3ans mais il le mérite, car

il est rare de voir aujourd’hui des propriétaires investir autant. »

 

 

Une carrière à la hauteur de

ses origines

Elevée par Jean-Pierre

Dubois, Stacelita possède un solide pedigree. Issue de l’étalon allemand Monsun

(Königsstuhl), un sire qui n’a plus à faire ses preuves, son origine maternelle

contient de nombreux gagnants àbon niveau. Sa mère, Soignée (Dashing Blade),

est gagnante de Listed en Allemagne à l’âge de deux ans avant de se classer

deuxième du Prix des Réservoirs (Gr3). Stacelita est son premier produit ; elle

est suivie d’une femelle par Footstepinthesand (Giant’s Causeway), âgée de deux

ans, qui se nomme Sandy Girl et qui n’est pas encore à l’entraînement. La

deuxième mère,Suivez (Fioravanti), est triple placée de Listed outre-Rhin avant

de faire une belle carrière au haras, donnant nombre de bons chevaux, tels

Simoun (Monsun), double gagnant de Gr2, Shining (Surumu), vainqueur au niveau

Listed ou encore Soudaine (Monsun), gagnante de Listed et placée de Gr3. A

noter que la quatrième mère, Southern Seas (Jim French) est une sœur de Seneca

(Chaparral), mère du grand Sagace (Luthier).