Spanish moon, le banni

Autres informations / 28.06.2009

Spanish moon, le banni

SAINT-CLOUD, Dimanche

 

 

Grand Prix de Saint-Cloud

(Gr1)

 

Curtain Call, l’autre rescapé

du Grand Prix de Paris Le Grand Prix de Paris 2008 a fait quelques dégâts parmi

ses participants. Certains, comme Montmartre (Montjeu), n’ont d’ailleurs pas

été revus. Parmi ses rescapés, on compte Magadan, bien sûr, mais aussi Curtain

Call (Sadler’s Wells). Après sa prestation de Longchamp du 14 juillet, il a

bénéficié d’un long repos, faisant sa rentrée seu lement le 4 mai dans les

Mooresbridges Stakes (Gr3), qu’il a remportés. Son entraîneur Luca Cumani

expliquait en cette occasion qu’il ne courrait plus Curtain Call sur des ter rains

légers… Ce dernier a ensuite déçu à Longchamp dans le Prix d’Ispahan (Gr1), s’y

classant sixième mais il peut assurément refaire parler de lui.

 

 

Spanish Moon, le banni

Entraîné par Sir Michael

Stoute, Spanish Moon (El Prado) est un bon cheval, qui a terminé deuxième du

Dubaï Sheema Classic Classic (Gr1) cet hiver. Mais il a un gros défaut : il

fait de grosses difficultés pour entrer dans sa stalle. Les commissaires

britanniques l’ont donc sanctionné et il est interdit de courir pour une durée

de six mois en Angleterre.

 

Scintillo, une victoire à

confirmer

Dans le Grand Prix de

Chantilly (Gr2), Scintillo (Fantastic Light) a étonné en s’imposant. Mais cette

épreuve a connu un déroulement particulier et s’est finie sur une arrivée de

type handicap. Scintillo est capable d’ac célération foudroyante dans les 300

derniers mètres et cet étonnant lauréat à Chantilly tentera de confirmer ce

succès à Saint-Cloud.

 

 

Ideal Word et Full of Gold,

un blason à redorer

A 3ans, Ideal World

(Kingmambo), fils de la championne Banks Hill (Danehill), avait connu une

carrière en progression, qui l’avait amené à terminer deuxième, tout près, de

Vision d’État (Chichicastenango), dans le Prix Niel (Gr2). Après une rentrée

victorieuse, à Saint-Cloud, il a déçu dans le Grand Prix de Chantilly mais,

avec du train, il peut se rappe ler au souvenir de chacun.

Quant à Full of Gold (Gold

Away), lauréat à 2ans du

Critérium de Saint-Cloud

(Gr1), il a connu une année de 3ans mi figue, mi-raisin. Toujours là à 4ans, il

vient, par deux fois, de refaire parler de lui comme l’at teste sa dernière victoire

dans

une course à conditions à

Maisons-Laffitte. Grâce à ce capi tal confiance reconstruit, il peut se

rappeler qu’il est le seul lauréat de Gr1 avec Youmzain. La boucle est bouclée