Spanish moon : paria chez lui, héros en france

Autres informations / 29.06.2009

Spanish moon : paria chez lui, héros en france

Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1)

SAINT-CLOUD, Dimanche. « Je tiens vraiment à remercier les

autorités françaises qui ont autorisé Spanish Moon à courir, ainsi que les

pousseurs qui ont réussi à faire rentrer le cheval. » Sir Michael Stoute a du

panache et il n’oublie pas, après la victoire de son pensionnaire Spanish Moon

(El Prado), de remercier ceux qui ont contribué au succès de son cheval dans le

Grand Prix de SaintCloud (Gr1). Car Spanish Moon est un banni. Il n’a plus sa

place au pays de la reine Elisabeth II, où on lui a interdit de courir jusqu’en

novembre 2009. Pourquoi ? Parce que Spanish Moon est un têtu qui fait des

difficultés pour entrer dans sa stalle. Mais les pousseurs français, bien plus

patients que leurs homologues britanniques, ont bien compris que le rapport de

force ne fonctionnait pas avec lui [lire en encadré l’interview d’Éric Presse]

et finalement, Spanish Moon est entré dans sa stalle et il a gagné.