Synergy, en osmose avec olivier peslier

Autres informations / 27.06.2009

Synergy, en osmose avec olivier peslier

LA TESTE

DE BUCH, Vendredi

Prix

d’Aquitaine

En trois

sorties en France, l’espagnole Synergy (Victory Note), entraînée par Yan

Durepaire, compte désormais deux victoires. Ces deux succès ont été acquis sous

la selle d’Olivier Peslier. Ce vendredi, le jockey a, une nouvelle fois,

apporté une belle contribution au succès. Après avoir orchestré un faux train

bien ennuyeux en tête avec Indian Blue (Fumo di Londra), Olivier Peslier a

demandé à Synergy d’accélérer au milieu de la ligne d’en face et celle-ci s’est

ensuite montrée très courageuse pour repousser tous les assauts dans la phase

finale. Elle devançait de la sorte Tricien (Lomitas), auteur d’une bonne

rentrée, lui qui n’avait plus été revu depuis sa prestation à Dubaï du 22

janvier.

Du

pedigree de Synergy, il faut retenir que sa mère, Kuddam (Doyoun), est restée

inédite et a été élevée par Shadwell Estate Co. Ltd (Cheikh Hamdan Al Maktoum).

Synergy est son meilleur produit à ce jour en ayant obtenu le statut de placée

de Listed. Avant elle, sa propre sœur Veendam, née en 2000, est gagnante à

3ans. Le croisement a encore été reconduit depuis puisqu’un propre frère est né

en 2008, nommé Hispanus. Le pedigree de Synergy fait également apparaître, par

la présence de sa troisième mère, Wood Grouse (Celtic Ash), le nom de Pampabird

(Pampapaul). Wood Grouse est la mère Pampabird, un compétiteur de niveau Groupe

3 – il est trois fois lauréat à ce niveau. Pampabird est passé à la postérité

en devenant le père de Subotica, un champion sur les pistes, avec un Prix de

l’Arc de Triomphe (Gr1) à son palmarès. En revanche, Subotica s’est montré

décevant au haras

Les

autres partants dans leur ordre d’arrivée : Karouk (Victory Note).

Tous

couru.

Indian

Blue prend la direction des opérations. Il est flanqué de Synergy à son

extérieur. Tsarabi et Karouk viennent ensuite, précédant Palosanto et Tricien.

Le rythme est peu sélectif et les positions ne varient pas jusque dans le

tournant final. Synergy possède beaucoup de ressources mais Olivier Peslier

temporise avant de la lancer. Dans la ligne droite, Tricien se rapproche en

pleine piste mais Synergy repart sûrement pour l’emporter avec autorité.

Tricien reste deuxième devant Tsarabi et Indian Blue.