Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Three bodies répond aux attentes de son entourage

Autres informations / 09.06.2009

Three bodies répond aux attentes de son entourage

SAINT-CLOUD,

Lundi

Prix

Aveu (B)

Three

Bodies (Domedriver) a trouvé son jour, tout en montant de catégorie. Après deux

quatrièmes places en deux courses, au niveau “F”, le pensionnaire de Pascal

Bary a remporté le Prix Aveu (B) sur 2.100m, ce lundi. Placé en dernière

position, il a longtemps attendu avant de lancer son attaque pour souffler la

victoire à Investissement (Singspiel) dans les cent derniers mètres. « C’est un

bon poulain, nous a déclaré Pascal Bary. Il a bien prolongé son effort. Il est

bien sur 2.000m. Sa deuxième course m’avait beaucoup déçu. Nous allons voir

pour la suite de son programme, mais il pourrait aller sur une Listed sur

2.000m. Ce n’est pas ça qui manque. » Three Bodies est un fils de Domedriver

(Indian Ridge) qui avait remporté le Breeders’ Cup Mile (Gr1) pour Pascal Bary.

Il est son huitième gagnant sur ses dix-huit produits qui ont déjà couru en

France.

 

Déception

d’Aizavoski

Favori

sur la foi de sa victoire dans le Prix de Saint-James

(F) par

huit longueurs, Aizavoski (Monsun) n’a pas répondu à l’attente générale, se

classant troisième. Positionné en tête par Anthony Crastus, il a commis un

écart dans le tournant final et a plafonné dans les cent derniers mètres.

Visiblement, son premier parcours à main gauche n’a pas été concluant. « Ce

lundi, il ne répète pas la valeur affichée à Longchamp, nous a confié Elie Lellouche.

Il a fait un écart dans le tournant final et n’a pas

réussi à

s’équilibrer ensuite. Pour finir, il n’avait plus d’action. » Brillant

vainqueur pour ses débuts, Mirific (Linamix) n’a jamais semblé pouvoir se

rapprocher dans la ligne droite, terminant quatrième.

Aizavoski

prend la direction des opérations avant le premier tournant. Investissement et

Mirific viennent ensuite. Three Bodies ferme la marche. Les positions ne

changent pas et le rythme n’est pas très sélectif. Dans le tournant de la Fouilleuse,

Aizavoski ne semble pas très à l’aise corde à gauche et fait un écart sur sa

droite. Replacé le long de la corde, le pensionnaire d’Elie Lellouche redémarre

dès l’entrée de la ligne droite et fait illusion. Mais il est dépassé dans les

cent derniers mètres par Investissement, suivi par Three Bodies qui va prendre

sûrement le meilleur et s’imposer. Investissement obtient le premier accessit

devant Aizavoski, décevant, et Mirific, qui n’a jamais pu suivre l’accélération

des trois premiers.