Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un “derby” aux multiples inconnues

Autres informations / 07.06.2009

Un “derby” aux multiples inconnues

Ils seront dix-sept au départ du Prix du

Jockey-Club (Gr1), dimanche sur les 2.100m de l’hippodrome de Chantilly.

2.100m. Une distance devenue celle du Derby français en 2005. Cette formule “

new look” n’a fait qu’augmenter les inconnues au sujet de ce Gr1 et l’édition

2009 ne déroge pas à la règle. Elle a réuni un poulain de tenue comme Beheshtam

(Peintre Célèbre), au profil assez atypique, mais aussi des milers rallongés

qui voient s’accroître leurs ambitions avec le raccourcissement de la distance,

comme chaque année. C’est le cas du trio de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1)

constitué de Silver Frost (Verglas), Le Havre (Noverre) et Westphalia (Danehill

Dancer). Des poulains trouvent aussi la distance parfaitement dans leurs cordes

comme la ?

JDG Rising Star ?

Fuissé (Green Tune), Calvados Blues (Lando) et surtout la ?

JDG Rising Star ?

Feels All Right (Danehill Dancer).

 

La ligne de la Poule d’Essai

Le trio de la Poule d’Essai des Poulains se

retrouve. Silver Frost l’avait emporté avec une certaine aisance. Véritable

champion, il compte quatre Groupe à son palmarès et a la carrure pour réaliser

un doublé “Poule-JockeyClub” qui n’a plus été réalisé depuis 2005 et le succès

de Shamardal (Giant’s Causeway). S’il a la télé dans son box, Silver Frost peut

prendre modèle sur Sea the Stars (Cape Cross), auteur de cet incroyable doublé

de l’autre côté de la Manche. Le Havre et Westphalia ses dauphins dans le Gr1

du 10 mai ont prouvé, par leurs façons de courir, qu’ils étaient capables de

tenir la distance. Cependant, ils auront du mal à prendre le meilleur sur

Silver Frost d’autant que celui-ci a tiré le numéro 2 dans les stalles de

départ. Son entraîneur a d’ailleurs signalé qu’il n’aurait pas été gêné par

l’ancienne formule du Jockey-Club disputé sur la distance classique.

 

 

Beheshtam, la distance comme point d’interrogation

Impressionnant vainqueur du Prix Sanctus (B) sur 2.600m, Beheshtam a ensuite

gagné le Prix de l’Avre (L – 2.400m) de peu. La Listed parisienne avait été

courue au galop de chasse et s’était conclue sur un déboulé. Gêné, Beheshtam

avait néanmoins trouvé le passage pour venir gagner très sûrement. On évoquait

alors pour lui le Grand Prix de Paris (Gr1). Finalement, dans les tous derniers

jours précédant la course, son entourage a pris la décision de le supplémenter

dans le Derby français. Une décision assez inattendue, mais qui peut

s’expliquer par l’estime dans laquelle Alain de Royer Dupré porte son

pensionnaire. D’ailleurs, l’entraîneur cantilien a déjà gagné le “Jockey-Club”

avec un poulain supplémenté. Il s’agissait de Natroun (Akarad) vainqueur en

1987. Cependant, le problème pour Beheshtam reste la distance. Si le rythme est

sélectif, il pourrait revenir et sa pointe de vitesse pourrait faire merveille.

Mais si la course est peu rapide, l’élève de Son Altesse l’Aga Khan sera pris de

vitesse et

pourrait alors conclure comme une “mire”. Là est

toute la nuance de ce Jockey-Club sur 2.100m pour Beheshtam.

 

 

Feels All Right sur la voie de Vision d’Etat

Après une carrière entamée chez André Fabre, pour

lequel il a terminé troisième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), Feels All

Right est passé dans les boxes d’Eric Libaud, qui mène sa carrière avec

beaucoup d’à propos. Il lui a fait suivre la voie empruntée par son

pensionnaire Vision d’Etat (Chichicastenango) vainqueur du Prix du Jockey-Club

l’an dernier. Une rentrée dans une “B”, le Prix Youth à Saint-Cloud, puis une

victoire dans le Prix de Suresnes (L) avec autorité. Capable d’accélération

saisissante, le partenaire d’Ioritz Mendizabal a hérité du numéro 16 dans les

stalles, ce qui pourrait contrarier ses plans.

 

 

Chaque jour, retrouvez dans JDG la présentation

détaillée des partants du Prix du Jockey Club. Aujourd’hui, voici les quatre

partants d’Aidan O’Brien et celui de Roger Curtis, Zafisio (Efisio). Le maître

de Ballydoyle présente Westphalia (Danehill Dancer), Drumbeat (Montjeu), Set

Sail (Danehill Dancer) et Malibu Bay (El Prado).