Un fauteuil pour trois

Autres informations / 28.06.2009

Un fauteuil pour trois

SAINT-CLOUD, Dimanche

Prix Silnet (B)

La victoire dans le Prix

Silnet (B) devrait se jouer entre trois concurrents qui ressortent nettement du

lot. Frère utérin de la bonne Treat Gently (Cape Cross) lauréate du Prix de

Malleret (Gr2) et trois fois placée de Groupe, Ideology (Oasis Dream)

appartient à la plus belle famille de son pro priétaire-éleveur, Khalid

Abdullah, puisqu’il est le neveu de la fantastique poulinière Hasili (Kahyasi),

mère de six che vaux de Groupe dont Dansili, Banks Hill, Intercontinental,

etc.). Entraîné par André Fabre, Ideology avait fourni un parcours de début

encourageant, en dépit de sa neuvième place à l’arrivée. Pour sa deuxième

sortie, il a ouvert son palmarès à Lyon-Parilly avec autorité, sans avoir à

puiser dans ses réserves. Visiblement Ideology commence à comprendre ce qu’on

lui demande et il a le potentiel d’un che val de course B et certainement

mieux. D’une régularité de métronome, Serpotta (Green Tune) n’a jamais conclu

plus loin que sixième. Et ce pensionnaire d’Yves de Nicolay possède des lignes

flatteuses. A 2ans, il avait devancé Dovil Boy (Clodovil) placé de Groupe cette

année, puis avait ter miné troisième derrière les deux ? JDG

Rising Star ? Feels All Right (Danehill Dancer) et Cashelgar

(Anabaa) à Deauville. Deuxième pour sa seule sortie clodoaldienne, il

retrouvera l’hippodrome du Val d’Or et bénéficie d’un engagement avec une

opposition à sa portée. Après deux courses malheureuses, Sadiri (Dr Fong) a

tenté le grand saut en passant d’une septième place dans une « B » à un Gr3, le

Prix de Guiche, dans lequel il a conclu sixième. Dead-heat pour la victoire

dans une « E » à Compiègne, où il a dû lutter âprement, il monte logiquement de

catégorie. C’est un fils de Sage et Jolie (Linamix), gagnante du Prix de

Malleret (Gr23) et par conséquent un frère de Sageburg (Linamix) vainqueur du

Prix d’Ispahan (Gr1). Il s’agit bien sûr de la famille de Sagamix (Linamix),

lauréat du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 1998, et de Sagacity (Highest

Honor), troisième de la même épreuve en 2001. Sadiri présente d’ailleurs des

similitudes avec Sagamix en se montrant très froid en compétition. Nous sommes

là dans le cœur de l’élevage Lagardère, repris par Son Altesse Aga Khan