Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un quatuor de talent

Autres informations / 02.06.2009

Un quatuor de talent

Prix Jean de la Rochefoucauld

Pour les retardataires qui

n’auraient pu participer au Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), pour ceux qui

n’avaient pas le niveau de cette compétition ou pour des 4ans que l’on souhaite

préserver pour l’automne, le programme d’Auteuil propose ce mardi le Prix Jean

de la Rochefoucauld, ouvert aux 4ans et disputé sur les 4.100m du parcours de

steeplechase. Ils seront onze au départ, mais un quatuor constitué de trois

poulains et une pouliche semble se détacher.

 

Honneur à la demoiselle

Gagnante du Prix Antoine de

Palaminy (L) cet hiver, Line Avril (Lost World) y devançait alors un certain

Futio (Kapgarde). Entraîné par Mme Isabelle Pacault, Futio a depuis enlevé le

Prix Fleuret (Gr3). Une course que la pensionnaire de Jacques Ortet a évitée.

Non placée du Prix Duc d’Anjou (Gr3) et cinquième du Prix Jean Stern (Gr2),

Line Avril redescend de catégorie avec des devoirs à assumer.

 

Chavoy, de retour dans sa

discipline

Chavoy (Saint des Saints) est

l’impressionnant lauréat du Prix Philippe Ménager, par quinze longueurs, sur le

steeple d’Auteuil. Sur la foi de ce succès, beaucoup d’observateurs

s’attendaient à voir le pensionnaire de Guillaume Macaire briser son statut de

maiden dans la discipline des haies, dernièrement, à Compiègne. Mais il a été

pris de vitesse et n’a pu prendre que la huitième place. De retour sur un

parcours et dans un exercice qui lui conviennent mieux, il pourrait retrouver

le chemin de la victoire.

 

Northwest du Lys en appel

Northwest du Lys (Medaaly) a

remporté brillamment le Prix Agitato (20 longueurs), le 24 février. Il

paraissait alors capable de s’immiscer parmi l’élite des 4ans sur les gros

obstacles. Malheureusement, il est tombé en fin de parcours dans le Prix

Fleuret (Gr3), alors qu’il avait des ressources. Ce n’est sans doute que partie

remise pour le protégé de Jean-Luc Guillochon, qui devrait être encore plus

redoutable à l’automne.

 

Cokydal sur la foi de son

“Congress”

Deuxième du Prix Congress

(Gr2), Cokydal (Cadoudal) avait donné des espoirs à Guy Cherel. Après deux

parcours de remises en jambe sur les haies d’Enghien, il vient de finir

septième du Prix James Hennessy (L), pour son retour en steeple. L’épreuve

était relevée avec les débuts victorieux de Long Run (Cadoudal) sur les gros

parcours. Mais du seul point de vue de Cokydal, la performance reste décevante.

Il paraît nettement meilleur en terrain lourd, ce qui compliquera sa tâche ce

mardi.