Une “d” relevée

Autres informations / 29.06.2009

Une “d” relevée

DIEPPE, Lundi

Prix Dream Well

Le Prix Dream Well, course “D” sur la distance classique, a

réuni un lot de valeur. Malgré le faible nombre de partants (8), on pointe la

présence de plusieurs éléments dignes d’intérêt. La deauvillaise Pom Pom Pom

(Big Shuffle) en fait partie. En classe pure, la pensionnaire de Stéphane

Wattel est au dessus de ses adversaires. Lauréate du Prix de Brissac (D) à

Angers, elle est sans conteste meilleure à 3ans. Ses lignes sont là pour le

prouver. Elle vient de prendre trois places de troisième consécutives derrière

des pouliches comme la ? JDG

Rising Star ? Board Meeting

(Anabaa) et les bonnes Bahama Bay (Dansili) et Peinture Rare (Sadler’s Wells).

Sa dernière course l’a promue au rang de placée de Listed, troisième de la

Coupe des

3ans (L). Le Prix Dream Well apparaît donc comme un

engagement en or pour elle, d’autant plus qu’elle ne portera que 53 kilos.

Mais elle n’est pas la seule pouliche à avoir des moyens.

Landora (Lando) possède aussi du “galop”. La pensionnaire d’Alain de Royer

Dupré s’est imposée dès ses premiers pas dans le Prix de la Salle Pleyel (F) à

Longchamp. Un succès acquis au prix d’un bon changement de vitesse qui n’avait

pas surpris son mentor : « On s’attendait à de bons débuts de Landora » nous

avait-il déclaré. On pensait la voir monter de catégorie en région parisienne,

mais la voilà à Dieppe.

Ponte Vechio (American Post) est, elle aussi, une pouliche à

suivre. La protégée d’Yves de Nicolay est la sœur utérine de Porlezza (Sicyos),

lauréate du Prix Maurice de Gheest (Gr1). Troisième du Prix Rescousse (D)

derrière Peinture Rare, elle est appelée à faire une carrière sur la distance

comme son autre sœur utérine de talent, Ponte Brolla (Highest Honor) deux fois

placée de Listed sur 2.400m et 3.100m.

Des mâles bien nés qui doivent faire leurs preuves Carnac

(Dalakhani), entraîné par André Fabre, a réussi à se classer troisième de

Gallilei (Ballingarry) en débutant. Il est issu d’une souche, celle de Pont

Aven (Try my Best), qui a donné nombre de bons sprinters. Il est notamment le

neveu de la bonne Sainte Marine (Kenmare), triple lauréate de Groupe sur

1.000m. On peut donc s’étonner de le voir évoluer sur 2.400m.

Fils de la perle de Christian Thulliez Folie Danse (Petit

Loup), gagnante du Prix Minerve (Gr3), Grain Noble (Anabaa) a tracé un parcours

propre à Lyon-Parilly pour sa première course avec une cinquième place à la

clé.

Quant à Chichi Royale (Chichicastenango), il est le neveu de

Vision d’État (Chichicastenango). Comme lui, il a débuté aux Sables d’Olonne et

comme le représentant de Jacques Detré, il est entraîné par Eric Libaud. Mais

la comparaison s’arrête là. Il vient d’échouer dans un gros handicap et il est

très mal placé au poids tout en bénéficiant de la décharge de Gaétan Masure.