Une star absente, les étoiles de coolmore prêtes pour la gloire

Autres informations / 28.06.2009

Une star absente, les étoiles de coolmore prêtes pour la gloire

CURRAGH (IRL.), dimanche 28

juin

Irish Derby (Gr1)

Le fait principal du Derby

d’Irlande (Gr1) lors du décompte des dernières heures n’est pas les

déclarations d’intimidation des entourages des principaux protagonistes. Non,

il s’agit du retrait annoncé, samedi en fin de matinée de Sea The Stars (Cape

Cross) par John Oxx. C’est le Racingpost qui a relayé le premier l’information.

Pendant toute la semaine, l’entraîneur irlandais avait prévenu que son

pensionnaire ne prendrait part à l’épreuve que si le terrain n’était pas trop

souple. Or, son constat est sans équivoque,

« Il n’y a pas de raison de

retarder plus la prise de décision. Sea The Stars ne courra pas l’Irish Derby

en raison du changement de terrain causé par la pluie, tombée dans la nuit de

jeudi à vendredi et vendredi matin. Il y a eu aussi à Epsom a été

particulièrement tranchante. Pour tout dire, c’est le seul concurrent à avoir

refait des longueurs sur le lauréat dans le dernier furlong (200m). Derrière ce

chef de délégation, les valeurs entre Masterofthehorse et Golden Sword

 

High Chaparral, 5e). Son commando

est enrichi de Drumbeat (Montjeu), Rockhampton (Galileo), Hail Caesar (Montjeu)

et Byzantine (Sadler’s Wells).

Le derby irlandais va marquer

les retrouvailles de Johnny Murtagh avec Fame and Glory. Le couple a gagné le

Criterium de Saint-Cloud (Gr1) en novembre dernier. Mais, cette année, le

premier jockey de Coolmore l’a délaissé en deux occasions, lui préférant Rip

Van Winkle (Galileo) dans le Derby d’Epsom. Mauvais choix. Car, c’est

maintenant établi, Fame and Glory est le cheval de Derby du consortium irlandais.

Sa fin de course

 

 

à Epsom a été

particulièrement tranchante. Pour tout dire, c’est le seul concurrent à avoir

refait des longueurs sur le lauréat dans le dernier furlong (200m). Derrière ce

chef de délégation, les valeurs entre Masterofthehorse et Golden Sword

 

des précipitations, vendredi

soir. S’il fait chaud aujourd’hui (lire samedi), le terrain est devenu souple

et il ne pourra pas redevenir bon avant pour dimanche. » C’est dorénavant le

plan “B” qui est mis en action pour Sea The Stars : les Eclipse Stakes (Gr1),

samedi prochain. Il y est d’ores et déjà promis à 5-4 par les bookmakers

anglais.

 

Aidan O’Brien détient la

solution

L’entraîneur de Coolmore,

Aidan O’Brien, n’a jamais exprimé les réserves de son collègue et concurrent.

Il faut dire que ses représentants ont déjà montré pour certains d’entre eux –

au nombre de sept ou six si Hail Caesar (Montjeu), douteux, ne court pas – une

aptitude certaine au souple, voire très souple. Sa délégation est importante et

de qualité puisqu’il sellera plusieurs concurrents placés dans le Derby d’Epsom

: Fame and Glory (Montjeu, 2e),

Masterofthehorse (Sadler’s

Wells, 3e) et Golden Sword

(apparaissent excessivement

serrées. C’est du dernier que pourrait venir la surprise. Présenté comme un

simple leader le 6 juin, il s’est remarquablement défendu, ne s’avouant dépassé

pour les accessits que tout à la fin.

Drumbeat jouera pour sa part

le rôle du trait d’union entre le prix du Jockey Club (Gr1) et le Derby

irlandais. Seulement huitième à Chantilly, son classement apportera un

enseignement sur la qualité de notre édition nationale. Un bon classement de sa

part placerait très haut la performance de Le Havre (Noverre), le roi de

Chantilly.

 

Mick Kinane sur Mourayan

La défection de Sea The Stars

devrait permettre à Mick Kinane de se mettre en selle sur le représentant de

Son Altesse Aga Khan, Mourayan (Alhaarth). Egalement aux soins de John Oxx, ce

fils d’Alhaarth vient de subir nette ment la loi de Fame and Glory (5

longueurs) dans les Derrinstown Stud Derby Trial Stakes (Gr2) à Leopardstown,

le 10 mai. Il a évité le clash d’Epsom et bénéficiera donc d’une fraîcheur non

négligeable.

 

La malédiction des gagnants

de Derby d’Epsom : 2009 comme 2008

Le pire des scénarios s’est

donc réalisé pour le Derby d’Irlande 2009 : la défection de dernière minute –

enfin 24 heures avant l’épreuve – du très attendu Sea The Stars. Cette mauvaise

nouvelle n’est pas sans rappeler la dramaturgie de 2008 avec la déclaration de

non-partant du favori New Approach (Galileo), la veille de l’épreuve. La cause

n’était alors pas partie liée

avec l’état du terrain, New Approach avait contracté une blessure au pied, le

vendredi matin, lors de son dernier exercice à 48h du Derby. Comme Sea The

Stars, New Approach venait de remporter le Derby d’Epsom.

 

Nijinsky ne sera pas égalé

La fabuleuse levée de

Nijinsky (Northern Dancer) des Guinées, Derby d’Epsom et Derby d’Irlande en

1970 ne sera donc pas répétée par Sea The Stars.