Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une surprise nommée valletta

Autres informations / 19.06.2009

Une surprise nommée valletta

TOULOUSE, Vendredi

Derby du Languedoc (L)

Au papier, Valletta (Cape

Cross) ne paraissait avoir qu’une chance secondaire dans un Derby du Languedoc

(L) peu relevé. Pourtant, la pensionnaire d’Henri-Alex Pantall a signé la

deuxième victoire de sa carrière dans cette course principale. La mission est

accomplie pour cette représentante de Cheikh Mohamed al Maktoum, elle a

désormais son caractère gras. Très bien née, Valletta avait, quoi qu’il arrive,

sa place au haras. C’est une sœur utérine de Veracity (Lomitas), un protégé de

Saeed Bin Suroor doté de tenue puisqu’il est lauréat de Gr3 sur 3.200m et

troisième du Prix Royal-Oak (Gr1, 3.100m). En piste dans le Gold Cup (Gr1)

historique de Yeats, jeudi, Veracity s’y est blessé grièvement (fracture du

canon) et a dû être euthanasié vendredi matin, le jour même où sa sœur

triomphait. C’était un cheval dur capable de repartir lorsqu’il était attaqué,

à l’instar de Valletta qui a su revenir sur Cirrus des Aigles (Even Top) dans

les cent derniers mètres. Valletta est aussi la sœur de Terra Verde (Indian

Ridge), deuxième de Listed. Sa grand-mère, La Confédération (Nureyev), a

remporté un Gr2 à Newmarket, se plaçant à deux reprises au niveau Gr1 aux Etats

Unis. Un pedigree enviable pour la majorité de ses adversaires de ce vendredi

mais finalement commun au sein du contingent de pouliches de Cheikh Mohamed

géré par Alex Pantall.

 

Un début de carrière anglais

Valletta a débuté sa carrière

à 2ans chez John Gosden. Ses deux premières courses s’étaient soldées par une

cinquième puis une huitième place. Durant l’hiver, elle a quitté l’Angleterre

pour rejoindre l’écurie d’Henri-Alex Pantall. Ce vendredi, elle a affiché de

gros progrès. Il va lui falloir maintenant confirmer car son futur va lui

imposer de s’engager au niveau Listed et Groupe.

 

Cirrus des Aigles, un poulain

en or

Au mois de juin de ses 3ans,

Cirrus des Aigles comptabilise déjà quatorze sorties. Et il n’a jamais connu de

baisse de régime depuis ses débuts en octobre dernier. Le sable, le terrain

souple, 1.600m, 2.000m ou 2.400m, le pensionnaire de Corine Barande-Barbe

s’adapte à tout. Il passait un test sur la distance classique dans le Derby du

Languedoc. Un test qui s’est avéré plus que concluant puisque le partenaire

d’Alexis Badel a fait illusion à mi-ligne droite avant de céder face à la

dernière attaque de Valletta. En l’occurrence, il a obtenu son troisième

premier accessit dans une course principale.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Sanaudou (Sendawar).

Tous couru.

Valletta prend la direction

des opérations et dirige l’épreuve à un train peu sélectif. Elle est flanquée

de Karluv Most et de Symba’s Dream qui se montre tendue. Up Where we Belong et

Cirrus des Aigles attendent parmi les derniers, de même que Sanaudou. Les

positions ne varient pas. Au bout de la ligne d’en face, les concurrents n’ont

toujours pas accéléré. Valletta change de rythme à l’entrée de la ligne droite.

A trois cents mètres du but, elle semble devoir se contenter d’une place.

Cirrus des Aigles l’attaque à la corde et fait illusion tandis que Symba’s

Dream se rapproche. Mais Valletta repart sous les attaques et gagne avec

autorité devant Cirrus des Aigles et Symba’s Dream.