Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Vision d’état et oliver peslier donnent une leçon aux anglais

Autres informations / 18.06.2009

Vision d’état et oliver peslier donnent une leçon aux anglais

Mercredi à Ascot – Prince of

Wales’s Stakes (Gr1)

Olivier Peslier est un

magicien. Par un tour de passe-passe fabuleux, il a réussi à changer sa

cravache de main à cent mètres du poteau, dans la phase finale des Princes of

Wales’s Stakes (Gr1). Nous n’y avons vu que du feu. Les stewards britanniques

ont également été stupéfaits par Olivier Peslier, ne parvenant pas à lui

prouver comment il avait “mal utilisé sa cravache”. Et quand un magicien est

sur un cheval dur et un peu froid comme Vision d’État (Chichicastenango),

l’illusion est parfaite. Dans le tournant et jusqu’à quasiment mi-ligne droite,

on ne donnait pas cher des chances du pensionnaire d’Éric Libaud. Mais Vision

d’État est un guerrier, quasiment imprenable à la lutte. Un cheval fait pour

réussir outre-Manche, comme il l’a prouvé. Et au-delà de cette victoire, sa

deuxième au niveau Gr1 de l’année, il montre également qu’il est le meilleur

cheval d’âge en Europe et se positionne encore un peu plus solidement comme un

des favoris du prochain Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

Le succès français a bien

failli être total dans ce prestigieux Gr1. Le finisseur Never on Sunday (Sunday

Break) a fait illusion pour la deuxième place, mais il a buté sur le favori

Tartan Bearer (Spectrum). Cette prestation sera enrichissante pour le

représentant de Daniel-Yves Trèves qui, comme Vision d‘État, courait pour la

première fois hors de France