Yeats a des vues sur “l’arc”

Autres informations / 23.06.2009

Yeats a des vues sur “l’arc”

Copropriétaire de Yeats

(Sadler’s Wells), John Magnier est revenu sur la suite de la carrière de son

champion, indiquant qu’il n’avait pas l’intention de mettre son crack à la

retraite. « Aidan m’a dit que le cheval était rentré en bonne forme, bien dans

sa tête, et son futur se situerait soit à Goodwood, au Curragh ou à Paris pour

le week-end de l’Arc. Il a été engagé dans le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1),

mais il n’y a aucune garantie qu’il coure. L’histoire a montré que de bons

stayers pouvaient réussir dans “l’Arc”, des chevaux tels que Levmoss et

Ardross. » Quant au partenaire de ses deux derniers succès, Johnny Murtagh, il

pense également Yeats capable de remporter la grande épreuve française. « Il

peut gagner un Arc. Lorsqu’il accélère, il est impossible de l’arrêter. Il est

capable de parcourir deux cents mètres en 11,5 secondes, ce qui suffit pour

gagner” l’Arc”. »

 

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Milanais (Dyhim Diamond), Jukebox Jury (Montjeu). Tous couru.

Golden Century prend un bon

départ et se place en tête de l’épreuve, précédant Guest Ville et Allybar.

Milanais vient

ensuite avec Jukebox Jury qui

se montre un peu brillant. Globus et Dovil Boy occupent les deux dernières

places. Golden Century mène à

un rythme régulier et aborde la ligne droite en tête. Allybar vient l’attaquer

alors que Guest Ville attend son heure à la corde. Milanais et Jukebox Jury ne

peuvent accélérer alors que Dovil Boy tente de regagner du terrain en pleine

piste. Golden Century repousse très sûrement l’attaque d'Allybar et s’impose de

très belle manière. Allybar se comporte très bien jusqu’au bout, mais n’a fait

que pousser le vainqueur. Guest Ville s’est bien comporté dans le sillage du

lauréat, mais sans pouvoir l’inquiéter, devant se contenter de la troisième

place. Dovil Boy a très bien conclu en pleine piste, refaisant pas mal de

terrain et se classant quatrième.