Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Young tiger affronte un lot relevé

Autres informations / 20.06.2009

Young tiger affronte un lot relevé

LYON PARILLY, samedi

Grand Prix de Lyon Mérial –

4e Étape du Défi du Galop (L)

Cheval attachant, qui a

l’immense qualité de répéter toutes ses courses à un très bon niveau, Young

Tiger (Tiger Hill) sera en piste ce samedi dans le Grand Prix de Lyon (L).

Cette quatrième étape du Défi du Galop sera la première à se courir sur la

distance classique. Young Tiger va cette fois affronter huit adversaires, tous

titrés dans les Listeds ou les Groupes, à son image. Une nouvelle preuve que le

Défi du Galop fonctionne parfaitement puisqu’il attire des chevaux au potentiel

intéressant, auquel ils ajoutent la longévité.

 

Young Tiger pour asseoir sa

domination

Deux fois placé de Groupe et

double lauréat de Listed, Young Tiger a remporté sa seule sortie à Lyon-Parilly

sur le parcours de samedi. Le pensionnaire de François Rohaut est maniable

puisqu’il avait gagné toutes les belles épreuves madrilènes à l’automne 2005

entre 1.600m et 2.400m. Ses trois courses de l’année 2009 se sont soldées par trois

premiers accessits, dus en partie à un terrain un peu trop ferme pour ses

aptitudes. Victime de problèmes de santé qui l’ont empêché de réussir une

carrière à haut niveau, Young Tiger prendrait la tête du Défi du Galop en cas

de victoire puisqu’il compte deux deuxièmes places dans les étapes toulousaine

(Vase d’Argent, L) et bordelaise (Grand Prix de Bordeaux, L) [Lire les

classements].

 

Pouvoir Absolu sur la foi de

son Prix René Bedel Gagnant du Prix René Bedel (L), une course qui peut être

vue comme préparatoire au Grand Prix de Lyon, Pouvoir Absolu (Sadler’s Wells)

remet le couvert pour imiter un certain Labirinto (Theatrical), auteur du

doublé en 2003. Pouvoir Absolu découvrait pourtant la piste de Parilly lors de

sa victoire dans le “René Bedel” mais montrait, une nouvelle fois, une de ses

grandes qualités : une régularité à toute épreuve. Ce neveu de Peintre Célèbre

(Nureyev) et Pointilliste (Giant’s Causeway) semble apte à franchir le palier

qui sépare les Listeds des Groupes 3. Dès lors, il dispose d’une toute première

chance ce samedi.

 

 

Candy Gift approche de sa

Listed

Depuis son passage des boxes

d’André Fabre à ceux de Tony Clout, l’argentin Candy Gift (Candy Stripes) n’a

jamais terminé plus loin que quatrième. En quatre courses pour son nouveau

mentor, il a vaincu une fois et a pris trois places dont une de Gr3 et deux de

Listed. Deuxième de l’épreuve préparatoire, le “René Bedel”, Candy Gift

apprécie le bon terrain, la distance classique, et paraît proche de sa course

principale

 

 

 

LYON PARILLY, samedi

 Grand Prix de Lyon Mérial – 4e Étape du Défi

du Galop (L)

Tangaspeed, la grande

malchanceuse

Fully Funded change son fusil

d’épaule

Deux fois troisième de Listed

sur les longues distances en fin de saison, Fully Funded (Aptitude) semblait

s’orienter vers une carrière de stayer de Groupe. Sa rentrée dans le Prix Lord

Seymour (L) derrière Magadan (High Chaparral) a été prometteuse. On s’attendait

à une victoire pour ses retrouvailles avec les 3.100m, dans une course à conditions.

Mais le pensionnaire de Christiane Head-Maarek a déçu, finissant quatrième. Le

Grand Prix de Lyon tombe à pic pour qu’il se rachète sur une distance où il n’a

finalement jamais déçu

 

Lauréate du Prix Madame Jean

Couturié (L) sur 2.000m à Vichy, Tangaspeed (Vertical Speed) n’a plus connu les

joies de la victoire depuis. Ses quatre courses de l’année 2009 ont souvent été

accompagnées d’excuses. Des problèmes de trafic, la pouliche de Robert Pires en

a connus. Cinquième du Prix Vermeille (Gr1) de Zarkava (Zamindar), elle fait

partie des meilleurs éléments de ce Grand Prix de Lyon. Son dernier parcours à Maisons-Laffitte,

dans une course enlevée par Full of Gold (Gold Away), l’a montrée sur la bonne voie.

Pour son retour sur la distance de 2.400m, elle pourrait retrouver le chemin

des “filets”.

 

 

Eiswind, le seul étranger

Entraîné en Suisse par Guy

Raveneau, Eiswind (Monsun) fait partie des meilleurs chevaux d’âge helvétiques.

Il reste sur une victoire dans le Grand Prix de Pentecôte (Listed suisse) sur

2.400m. Victorieux de 2.100m à 3.000m, Eiswind avait pris part au Derby

allemand (Gr1) en 2007, terminant huitième. Deux fois placé de Groupe à

Cologne, il fait partie des concurrents de qualité au départ de ce Grand Prix

lyonnais.