Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Antoine gilibert : « nous faisons parfois des scores supérieurs à certains hippodromes parisiens »

Autres informations / 01.07.2009

Antoine gilibert : « nous faisons parfois des scores supérieurs à certains hippodromes parisiens »

 

Le parterre était une nouvelle fois généreusement garni, ce

mardi à Compiègne, pour accueillir le quatrième passage en ce lieu du Défi du

Galop. Antoine Gilibert, Président de la Société des courses possède dorénavant

l’expérience. Celle des membres historiques du Défi. Le temps magnifique était

également à son avantage pour faire de cette jour née une réussite. La

nouveauté de Compiègne, c’est une nouvelle piste d’obstacle sur laquelle le

Président est revenu pour Jour de Galop.

 

Jour de Galop. – Que vous inspire le dénouement de l’édition

2009 de votre Grand Prix ?

Antoine Gilibert. – Je suis vraiment heureux de la victoire

de Daly Daly (Medaaly) puisqu’elle est entraînée par Robert Laplanche, un natif

de Compiègne qui a beaucoup de réussite sur l’hippodrome du Putois tout comme

sa protégée, battue seulement de peu l’an passé.

 

Quelle est la recette du succès de l’hippodrome de Compiègne

?

Nous cherchons sans cesse à améliorer l’accueil. C’est

pourquoi nous faisons régulièrement des journées animées. Ce mardi, il y a eu

les parachutistes, les tombolas et le concours de chapeaux, entre autres. De

plus, nous fêterons au cours du mois de juillet le centenaire de l’hippodrome.

Un hippodrome qui a accueilli 13.000 personnes, un 13 juillet. Des scores

supérieurs à certains hippodromes parisiens un dimanche. Nous sommes également

à l’écoute des professionnels.

 

Quelles ont été justement les principales innovations sur

les pistes de l’hippodrome ?

Nous avons créé une piste d’obstacle. Ainsi, les sauteurs

n’emprunteront plus la piste de plat, ce qui permettra de mieux la préserver.

Cette piste a reçu un budget spécifique puisque le site entier appartient à

l’O.N.F. Nous avons dû procéder à la suppression de 1.000 arbres, mais en

contrepartie, nous en avons replanté. L’arrosage a également dû être repensé.

Je tiens à préciser que cette piste a été conçue en accord avec les entraîneurs

d’obstacle. Elle fera 2.000m de tour et pourra être opérationnelle en avril

2010.