Capellanus perd enfin son statut de maiden

Autres informations / 22.07.2009

Capellanus perd enfin son statut de maiden

VICHY, Mardi

Prix d’Abrest (F)

Trois fois placé lors de ses

trois premiers parcours, le pen sionnaire d’André Fabre Capellanus (Montjeu) a

remporté sa première course ce mardi à Vichy dans le Prix d’Abrest sur 2.400m.

Après Mojave Moon (Singspiel), vainqueur dimanche, André Fabre s’est offert un

deuxième succès lors de cette Grande Semaine du Galop 2009. Un deuxième succès

qui à l’image du premier a eu lieu avec un poulain difficile à placer en région

parisienne, où il trouvait des lots trop relevés pour lui. Capellanus se devait

de gagner sa course. Son origine, sa casaque (Tabor), son entraînement et ses

lignes (il avait fini deuxième de Wajir (Danehill Dancer), gagnant du Prix

Hocquart (Gr2), ndlr) plaidaient pour lui. Il s’est donc imposé logiquement

même s’il a eu du mal à prendre le premier tournant. « C’est un poulain qui a

un peu de caractère, a déclaré Maxime Guyon. Il a bien accéléré pour finir. La

dernière fois il était quatrième mais courait bien. Il prouve qu’il a des

moyens. Durant le parcours, je n’ai pas eu vraiment de doutes. Plus il avan çait

plus il enclenchait. » Le caractère dont parle le jeune jockey d’André Fabre

peut venir de son père Montjeu (Sadler’s Wells). On sait en effet que ce

dernier en apporte à ses produits lorsqu’ils vieillissent. Au vu du succès de

Capellanus sur la distance de 2.400m qu’il découvrait, on peut penser que le

poulain de Michael Tabor pourrait trou ver sa voie sur le créneau des stayers.

 

Lonado, un « gros bébé » qui

progresse

Brigitte Renk avait prévenu

lors des dernières sorties de son protégé et partenaire Lonado (Lando) : «

C’est un gros bébé ». Un bébé qui commence à assimiler ce qu’on lui demande,

comme il nous l’a démontré ce mardi par sa belle fin de course en pleine piste.

Il obtient sa première place après trois sorties où il a conclu non placé.

 

Une famille de lauréats de

Gr1 anglais

Capellanus est le troisième

produit de Secret Dream (Zafonic) et le premier gagnant en France. Sa deuxième

mère Sleepytime (Royal Academy) est une lauréate des

1.1       Guinées (Gr1) et une troisième des Coronation Stakes (Gr1).

Elle a donné Spanish Harlem (Danehill) deuxième des Gallinule Stakes (Gr3)

ainsi que Gentleman’s Deal (Danehill) vainqueur du Winter Derby (Gr3). On peut

noter que Capellanus est issue de la souche de Taipan (Last Tycoon) quadruple

gagnant de Gr1 et lauréat en France du Grand Prix de Deauville (Gr2) et d’Ali

Royal (Royal Academy) vainqueur des Sussex Stakes (Gr1).

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Montpellier (Della Francesca), Avel Mor Lambader (Louveteau),

Zaisan (Numerous), Wolberg (Night Shift). Tous couru.

Tous les concurrents prennent

un bon départ. Rapidement, Zaisan et Capellanus se retrouvent sur la ligne des

chevaux de tête. Dans le premier tournant, Capellanus penche sur sa gauche,

mais est remis aux ordres par Maxime Guyon. Au début de la ligne d’en face,

Avel Mor Lambader mène l’épreuve à la corde flanqué en deuxième épaisseur de

Rashstone et en troisième de Capellanus. Sird’Ouilly est dans le dos d’Avel Mor

Lambader tandis que Montpellier et Lonado sont dans le sillage de Rashstone. Capellanus

est suivi par Zaisan. Capellanus se rapproche au bout de la ligne d’en face

pour se porter en deuxième position. A l’entrée de la ligne droite, il accélère

franchement, mais ne prend pas de champ sur ses rivaux. A trois cents mètres du

but, Sir Swing vient avec des ressources, tout en gênant légèrement Avel Mor

Lambader, qui fait un écart à mi-ligne droite. Courageux, Capellanus conserve

le meilleur jusqu’au bout devant Lonado, qui fini honorablement en pleine

piste. Rashtone est troisième précédant Sir Swing.