Colonial, le premier “fabre” du nouveau monde

Autres informations / 14.07.2009

Colonial, le premier “fabre” du nouveau monde

Prix Roland de Chambure (L)

Nous avons évoqué cette année

les victoires de poulains et pouliches classiques d’un nouveau monde. La

réorganisation de l’écurie d’André Fabre en fait partie. La donne a changé pour

le maître entraîneur cantilien. Désormais, les 2ans composent en majorité son

effectif (ils sont 78 selon France Galop). Des 2ans qui portent, pour la

plupart, la casaque de Cheikh Mohammed Al Maktoum. Colonial (Cape Cross) a été

le premier de cette association renforcée à fouler une piste française.

Deuxième derrière la bonne Lixirova (Slickly), sur une distance de 1.000m trop

courte pour ses réelles aptitudes, il s’est brillamment imposé sur les 1.200m

de Chantilly, recevant une TDN Rising Star. « Je l’ai laissé aller à sa main

devant et il l’a fait

plaisamment », nous avait déclaré son jockey, Maxime Guyon. Toute laisse à

penser que pour cette première de Colonial sur 1.400 m, il ne devrait pas

connaître de soucis de tenue. D’autant que sa mère, Elizabeth Bay (Mr

Prospector), lauréate de Gr3 à 2ans et deuxième des Coronation Stakes (Gr1) à

3ans, a fait ses preuves sur le mile et au delà. On peut donc s’attendre à une

course meilleure de sa part pour cette première Listed réservée aux 2ans sur

plus de 1.200m.

 

Ladoga, la seule “black-type”

tricolore du lot Gagnante du Prix Dictaway (B) devant la bonne Wonderfilly

(Invincible Spirit), lauréate depuis, Ladoga (Exceed and Excel) est la seule

concurrente à s’être déjà placée de course principale, comme en témoigne son

premier accessit obtenu dans le Prix La Flèche (L) derrière la ? JDG

Rising Star ? Siyouni (Pivotal), qui est le leader des 2ans

de vitesse entraînés en France. Sœur d’Ossun (Anabaa), gagnante de Listed sur

1.300m, elle devrait apprécier, elle aussi, les 1.400m de Longchamp. Elle fait

partie de la belle génération de 2ans entraînée par Richard Gibson.

 

Yushka, l’autre témoin de

Siyouni

Troisième du Prix des

Nouveautés derrière la ? JDG Rising Star ? Siyouni, Yushka (Kingsalsa)

n’a pas tardé pour enlever sa première course sur les 1.000m de Longchamp.

Deuxième du Prix Pawneese (B), derrière Wonderfilly que Ladoga avait dominée tout

en précédant Lixirova, lauréate de “B” à Deauville, Yushka a été prise de

vitesse à Maisons-Laffitte. Elle a les moyens pour imiter sa sœur Yacht Woman

(Mizzen Mast), vainqueur de Listed à 2ans, à Livourne, sur 1.500m.

 

Un test pour American Nizzy

Lorsque l’on gagne une “B”

dès ses débuts, c’est que l’on possède une certaine qualité. C’est le cas

d’American Nizzy (American Post). L’heure est venue pour la pensionnaire d’Yves

de Nicolay de nous confirmer cette qualité et de nous prouver qu’elle peut

monter les échelons. Pour sa première course, elle a battu des éléments

expérimentés comme Quintalina (Okawango) et Gooseley Chope (Indian Rocket), ce

qui n’était pas évident, tant l’expérience en début de saison chez les 2ans

peut être primordiale.

 

Barzan, le seul étranger

Si Tom Dascombe déplace

Barzan (Danehill Dancer) un jour de Fête Nationale à Longchamp, c’est bien pour

colo niser la capitale. Et il en a les moyens. Barzan n’est pas

n’importe qui. En débutant,

il a terminé 3e de Canford Cliffs (Tagula), futur lauréat des Coventry Stakes

(Gr2) à Ascot. Vainqueur de son maiden, il a pris la cinquième place d’une

Listed à Epsom derrière Corporal Maddox (Royal Applause), 3e du Prix du Bois

(Gr3). Même si sa ligne derrière Canford Cliffs est lointaine puisqu’il a

conclu à plus de huit longueurs du protégé de Richard Hannon, il ne faudra pas

sous estimer sa candidature.