Didier besnouin est décédé

Autres informations / 12.07.2009

Didier besnouin est décédé

Docteur-vétérinaire normand

renommé, Didier Besnouin vient de décéder. Passionné par les technologies

nouvelles et en particulier les perspectives offertes par l’informatique, il

avait, dès 1984, participé au développement de logiciels novateurs,

spécifiquement dédiés à la nutrition des chevaux, à l’entraînement et aux

croisements.

Mais c’est sur le plan

pharmacologique que Didier Besnouin aura effectué ses apports les plus

remarquables. A la fin des années 1980, il se consacre à ce qui a toujours

nourri sa vie professionnelle : la lutte contre les épidémies virales. Il

s’investit alors dans le développement du Laboratoire Besnouin S.A., avec

Ekybion comme produit phare. Ekybion a une action de contrôle des épidémies de

maladies contagieuses d’origine virale dans les effectifs de chevaux, dont les

principales sont la grippe et la rhino-pneumonie. Ekybion est aussi une forme

de concrétisation et de prolongement des travaux d’études du vétérinaire qui

avaient donné lieu à la thèse, La rhino-pneumonie virale équine. Enquête

épizootiologique dans des Haras normands, soutenue à l’Ecole nationale

vétérinaire de Lyon en 1976.

La pandémie actuelle de la

grippe virale A H1N1 en milieu humain avait d’ailleurs conduit Didier Besnouin

à une récente parution pour mettre en avant les acquis obtenus par Ekybion en

matière de contrôle d’épidémies virales. Le vétérinaire était aussi l’auteur

d’un ouvrage grand public intitulé “L’invention est non-conforme en France – La

vie d’un vétérinaire à contre-courant”.

Son fils, Fabrice, est

aujourd’hui animateur du Haras de Grand Cour. JDG présente toutes ses

condoléances à sa famille et à ses proches.