Eric brion : « notre audience est en forte hausse… notamment sur les directs du week-end »

Autres informations / 24.07.2009

Eric brion : « notre audience est en forte hausse… notamment sur les directs du week-end »

Toute l’équipe d’Equidia peut

être fière des chiffres récemment révélés par Mediacabsat : en un an, le nombre

de téléspectateurs réguliers de la « chaîne du cheval » a progressé de 41%.

900.000 personnes regardent désormais Equidia régulièrement… Son directeur

général nous donne les clés de ce succès.

 

 

Jour de Galop. – Mediacabsat

vient de publier ses chiffres pour le premier semestre 2009.

Comment va Equidia ?

Eric Brion. – Très bien !

Depuis un an, notre nombre de téléspectateurs réguliers a progressé de 41%.

Nous avons maintenant 751.000 fidèles recensés par Mediacabsat. Nous faisons

même mieux encore…

 

Comment ?

A ces 751.000, il faut

ajouter les téléspectateurs qui sui vent Equidia grâce à un abonnement ADSL,

fourni par Orange, Free ou SFR. Grâce à ce nouveau mode de diffu sion, qui

n’est pas mesuré par Mediacabsat, nous attei gnons en réalité 900.000

téléspectateurs réguliers. Le nombre de foyers équipés à d’ailleurs encore

progressé : 46,7% des foyers français reçoivent désormais Equidia.

 

Et l’audience dans les points

de vente PMU ? Longtemps, celle-ci n’a pas été mesurée, ce qui était très

pénalisant. Mais là aussi, nous avons de bonnes nouvelles. Depuis de longs

mois, nous avons travaillé avec Mediacasat pour mettre au point un outil de

mesure dans les 8.500 points PMU où Equidia est diffusée. Et cet outil est

enfin opérationnel. Nous pourrons donc donner des chiffres dès le 7 septembre.

 

Que représentent ces chiffres

en termes de parts de marché ?

Vous le savez, notre part de

marché globale se situe à 0,2%. Mais cette mesure n’est pas très avantageuse

puisque l’on parle du public des 4 ans et plus. Or, sur la cible des enfants,

nous n’avons clairement pas un contenu très porteur ! En revanche, ce qui est

très positif, ce sont les chiffres sur les deux cibles qui nous intéressent :

nous sommes désormais à 0,3% sur les 15 ans et plus, et à 0,4% sur les Hommes

de 15 ans et plus – notre cœur de cible. Or ces deux données sont en

augmentation par rapport aux dernières études.

 

Et la durée d’écoute ?

Avec une durée moyenne de 34

minutes par jour, nous nous situons clairement dans le top des chaînes

sportives. Les gens qui regardent vraiment Equidia la regardent long temps.

C’est très important.

 

Savez-vous comment se répartit

cette hausse glo bale de votre audience, programme par pro gramme ?

La plus forte hausse se fait

sur la retransmission des courses en direct. Depuis deux ans, c’était notre

priorité absolue et cet objectif est atteint. Je pense notamment aux directs du

samedi, qui avaient souffert, sur lesquels nous avons multiplié notre audience

par deux. Tous les jours progressent, et particulièrement le week-end : le

dimanche, nous faisons du +60%.

 

Comment l’expliquez-vous ?

D’abord nous avons fait

évoluer le contenu, notamment par la création des multiplexes. Et puis nous

avons instauré des renvois systématiques vers les directs dans les autres

cases. Un exemple, c’est la mise en scène des courses internationales avant et

après nos journaux d’information.

 

Quels sont les autres

programmes qui progressent ?

« La Matinale » a multiplié

son audience par trois en un an ; « Dans les cordes » fonctionne très bien,

grâce à la présence de « stars » du pronostic. Et puis nous avons rencontré

également un grand succès avec nos événements de programmation du mercredi

soir. Je pense notamment aux « Caroline a rendez-vous avec… » animés par

Caroline Avon. Ses rencontres avec François Bayrou, Thierry Lhermitte ou encore

Julien Courbet ont fait de très beaux scores, en jouant à la fois sur la

passion sincère de cheval et la notoriété des invités. Cette politique

événementielle a permis de drainer un public nouveau vers la chaîne.

 

Que prévoyez-vous pour la

rentrée ?

Il y aura, bien sûr, des

programmes inédits et de nouveaux animateurs. Mais sur ce sujet, nous

attendrons septembre pour en reparler… Sinon, nous repartons sur les formules

qui ont fait le succès de ces derniers mois : une forte mise en avant des

courses et des programmes événementiels. Les mois de septembre et d’octobre

verront aussi l’anniversaire des 10 ans d’Equidia. Notre politique de programmation

sera orientée en conséquence, avec notamment des rétrospectives spéciales : 10

ans de plat, 10 ans d’obstacle, 10 ans de trot, 10 ans d’équitation…